Bernard Keller ; Une forme olympique !

C’est une certitude : pour ceux qui pensaient l’homme abattu par quelques désillusions politiques, force est de constater que le Maire de Blagnac n’a au contraire pas perdu une once de sa combativité légendaire. Pour tout dire il se trouve même affiné, quasi dans une forme olympique. Oui, un Bernard Keller des grands jours qui, en tant que maire de Blagnac et président de la commission “économique et emploi” au Grand Toulouse, proposait à l’ensemble de la presse régionale de faire, sous prétexte des rituels vœux, “un point fixe” sur tout ce qui fait l’actualité du moment. Entendez par là, tout savoir sur la ligne de tramway Envol, l’aéronautique et Aéroscopia et même sur la piste de Francazal, son cheval de bataille.
Ainsi, la ville de Blagnac se porte bien et à tous ceux qui la jalousent, son premier magistrat répondra «nous pouvons vivre en totale autonomie. Nous sommes les premiers financiers de tout ce qui se fait dans le Grand Toulouse…».

 
Ajoutant même : «L’an dernier à pareille époque certains, crise oblige et particulièrement sur le plan de l’emploi, m’avaient trouvé d’un optimisme béat. Mais aujourd’hui il est bon de rappeler qu’ici, on a continué à gagner des emplois pour atteindre, sur la décennie écoulée, un ratio extraordinaire. Celui d’une moyenne de 1 700 créations d’emplois par an». Des emplois attribués, comme de logique aux bonnes performances d’Airbus et d’ATR, deux leaders incontestés dans leur catégorie. Pour ce qui est de l’Aéroscopia le musée de l’aéronautique : «La Communauté Urbaine a confirmé son engagement, il reste à attendre dans ce sens le vote du Conseil Général de Haute-Garonne pour définir sa participation. Je tiens personnellement à ce projet car notre ville est la “ville-berceau” de l’aéronautique, je n’imagine pas une seule seconde que l’on ne soit pas en mesure d’y fixer son histoire».

La piste de Francazal…

Le maintien du site aéronautique de Francazal, comme a fortiori de sa piste, reste, c’est une évidence, le cheval de bataille et depuis toujours de Bernard Keller. L’homme possède bien le dossier. Il en connaît tous les contours et de par sa plus value professionnelle, l’homme de la communication à Airbus qu’il a été, sait de quoi il parle. Et l’on se doit de l’écouter : «Supprimer la piste constituerait un risque économique lourd que j’apparenterais presque à un suicide. Ce serait une ineptie que de vouloir se priver de l’un des éléments qui permet au contraire d’augmenter la durée de vie de notre aéroport. Il est nécessaire de valider au plus vite les hypothèses financières pour voir comment on pourrait efficacement le gérer même s’il est vrai que donner une vraie âme à cette base requerra des investissements très lourds. Imaginez un instant Francazal accueillant des activités liées à l’aviation d’affaires à celle du tourisme, le tout complété par une présence militaire ? L’avenir est là…»
Pour ce qui est du tramway et de la ligne E, tout semble prêt pour tenir les engagements d’ouverture en fin d’année 2010. Bernard Keller appuyant ses commentaires sur «une valeur ajoutée qui révèle ses forces notamment dans les premières opérations de requalification urbaine, portant notamment sur la réfection des façades, pour démontrer, s’il en était besoin, que ce mode de transport modernise et urbanise à merveille la ville en lui donnant un cachet incomparable de proximité»… Il est certain que sa prolongation, via la ligne Envol, ne pourra que confirmer le tout.
Reste la délocalisation, du Parc des Expos de Toulouse à Aussonne, sur l’espace Aéroconstellation, ce qui logiquement devrait permettre de «conforter Toulouse comme une ville de congrès et d’expositions», nous rappelle l’élu toulousain. Sauf qu’il reste à trouver les financements…
En fait, une année qui commence bien pour le Maire de Blagnac qui sur le plan régional et même plus, n’a pas dit son dernier mot politique, bien au contraire… Qu’on se le dise…

André G. Gallego


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.