AZF, où est la vraie vérité ?

Depuis quelques heures le rideau a été abaissé sur le procès AZF et il faut bien le reconnaître, pas plus qu’hier, la responsabilité comme la démonstration de ce qui s’est vraiment passé ce jour-là, ne semble  n’avoir avancé. Pourtant 7 500 pièces cotées, 50 000 pages d’une enquête aux multiples intérêts et cette montagne d’informations n’auraient accouché que d’une souris ?

Pour
lire
la suite, reportez-vous au Journal Toulousain n°372.

En
vente
en kiosque au prix de 1 euro.

L’article
sera
consultable dans sa totalité dans 15 jours.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.