Avis de recherche ; Cet homme reste introuvable

Antoine Alcaraz, 60 ans, a disparu depuis le 2 juin 2009. Cet homme était soigné dans une clinique spécialisée entre Caujac et Gaillac-Toulza dans le Muretain, tout près d’Auterive. Il a été vu au début de ce mois de juin semblant faire du stop près de Caujac. Depuis plus rien. Sa famille est d’autant plus inquiète que sans traitement médical, son état de santé peut se détériorer. Les personnes qui peuvent apporter des renseignements doivent appeler rapidement le 06 07 10 33 18.

 
Cela fait presqu’un an que tu as disparu de nos vies. C’était le 2 juin 2009. Tu n’arrivais pas à te souvenir que le 13 juin, ta fille Céline allait se marier et que ton petit-fils Louis allait être baptisé. Par contre, tu te souvenais très bien que le 13 juin était aussi le jour de ta fête. Ta mémoire te faisait défaut pour les événements récents suite à un AVC mais tu étais en rééducation à la clinique de Verdaich et tu étais sur la voie de la guérison.
Je ne sais pas si tu es parti volontairement ou pas de cette clinique, tu ne t’y plaisais pas, tu n’aimais pas qu’on dirige ta vie à ta place, tu manquais de patience et pourtant tout cela était pour ton bien.
Petit Louis marche maintenant et commence à parler. Il a besoin de son papy pour lui apprendre comment manger du chocolat en s’en barbouillant partout, tu en rêvais, puis plus tard le football, le Real de Madrid, Carthagène et tout le reste, en fait pour lui apprendre la vie à ta façon. Tu manques cruellement à nos deux filles, Céline et Claire, souviens-toi, tu devais t’occuper d’elles maintenant que tu es à la retraite. Tu leur dois ta recette de la Paëlla et de la Zarzuela et tous tes autres secrets.
Quant à moi je n’arrête pas de t’attendre. Je m’occupe pour essayer de combler le vide que tu as laissé. J’ai décoré le séjour, j’ai mis un cadre au-dessus du canapé, je crois que ça te plaira.
Tu nous manques à tous, donne-nous vite de tes nouvelles, reviens-nous et tout ira bien ;
Ta famille qui t’aime.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.