Le Capitole « On air »

Les 50 ans de France Inter ont été dignement célébrés au théatre du Capitole

Vendredi dernier, France Inter et NRJ ont investi le Capitole : la première pour souffler ses 50 bougies, la seconde pour une émission publique visant à offrir des places pour les prochains NRJ Music Awards. Retour sur une journée riche en émotions sur la place centrale de la ville rose qui a vibré au rythme des ondes radio. :

Ce vendredi matin, la place toulousaine est fébrile et personne ne peut rater les fanions France inter devant les portes du théâtre du Capitole. Dès 8h30 le public s’est massé sur les gradins, objectif : assister à un décrochage de la célèbre radio en direct de la ville rose. Car c’est en 1963 tandis que le général de Gaulle imposait sa stature au monde, que Roland Dhordain donnait naissance à France Inter. La station fêtait donc toute la semaine dernière ce premier demi-siècle en délocalisant une partie de ses programmes aux quatre coins de la France, en commençant la journée en haut de la dame de fer, pour poursuivre au Capitole de 9h à 11h et de s’inviter ensuite à Nantes et Clermont-Ferrand.

 

 

« France inter n’est pas une fille facile »

 

Théo, animateur de NRJ Toulouse a accueilli Brice Conrad au Capitole

Au programme, une émission « souvenirs » drivée par Pascale Clark et ponctuée des remarques acerbes du PDG de France inter, Jean-Luc Hees, de Pierre Bouteiller, directeur de France musique et de la chroniqueuse belge Charline Vanhoenacker, qui a notamment déclenché un grève express (fictive !) en donnant son avis sur le quotidien à la radio… Mais un spécial 50 ans ne saurait être sans un medley des plus gros cafouillages relevés à l’antenne ces dernières années. On en conviendra tous « France Inter n’est pas une fille facile », comme l’assène Pascale Clark à Jean Luc Hees en rappelant le parcours de ce dernier, qui commença dans les années 80 en tant que correspondant à Washington. Une émission menée de main de maître par l’animatrice connue pour sa franchise et sa bonne humeur et l’occasion pour beaucoup de d’associer des visages sur des voix bien connues. En bonus un concert très motivé du groupe Zebda en seconde partie d’émission, qui a littéralement secoué le théâtre du Capitole. Une matinée d’anthologie dont les fans se souviendront longtemps.

C’est alors un tout autre public qui s’est rendu en fin d’après-midi sur le roof du Florida. La plupart dans la fleur de l’âge et de sexe féminin venaient rencontrer leur idole Brice Conrad, invité du jour de l’émission animée par Théo, de NRJ Toulouse. L’occasion de présenter l’interprète du tube « Oh La », nommé dans la catégorie Révélation Francophone de l’année à la trentaine de personnes qui s’était déplacée. Brice Conrad a ensuite remis en mains propres les places tant convoitées pour assister à l’événement musical du 14 décembre prochain à Cannes. :

En chiffre : 50 ans c’est l’âge de France Inter qui a en partie fêté ça à Toulouse

Aurélie Renne



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.