Journée sans PV: Alliance Police Nationale verbalise ses revendications !

Le lundi 9 septembre 2013, le syndicat Alliance Police Nationale a appelé les policiers à se mobiliser pour une journée sans PV. Partout en France, ils ont distribué des « faux PV ». A Toulouse, l’opération s’est déroulée durant 2h place du Capitole à l’angle de la rue du Taur.

« En deux heures, nous avons récolté 200 signatures » explique Luc Escoda, Secrétaire Zonal Alliance Police Nationale Midi Pyrénées. Et de préciser « Nous avons eu un très bon accueil de la part de la population, beaucoup de personnes nous soutiennent. » L’opération qui s’est déroulée à Toulouse, à l’angle de la rue du Taur, a eu lieu simultanément sur tout le territoire. Les policiers sont allés à la rencontre des citoyens, en civil et en dehors de leurs heures de travail puisqu’ils n’ont pas le droit de grève, pour distribuer des « faux PV » intitulés « Journée Nationale sans PV – Soutien aux Policiers ». Sur une face du « faux PV » un résumé de leurs revendications en cinq points : « Contre la réforme des retraites, contre le projet de réforme pénale, pour plus de moyens afin d’assurer la sécurité de tous, pour recentrer l’action des policiers sur leurs missions prioritaires et pour une justice adaptée aux attentes de la population et des policiers ».

 

« Soutien aux policiers »

Sur l’autre face est proposé un bulletin de « soutien aux policiers ». En Midi-Pyrénées, le succès a été au rendez-vous dans toutes les grandes villes où les policiers se sont mobilisés. Outre Toulouse, Albi, Rodez, Tarbes, Foix… Pour Luc Escoda, « la mobilisation continue, nous mettons régulièrement à jour notre page facebook Alliance Midi-Pyrénées. » Pour le moment, l’heure est à la centralisation de tous les « soutiens » récoltés lors de la journée pour établir un bilan national de cette opération.

Marie-Agnès Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.