Anne a toujours 20 ans

20 ans de carrière et toujours le même plaisir de monter sur scène. Anne Roumanoff sera un peu la marraine du festival Youhumour.com, du 17 au 22 avril à Saint-Orens où elle sera accompagnée d’humoristes reconnus et de jeunes talents à qui elle tente de montrer la voie.
[img align=left]http://www.premiere-reponse.com/JT/uploads/img48076a78ee6f7.jpg[/img] Anne Roumanoff, quelles sont vos impressions à la veille de fêter vos 20 ans de carrière ?
Ça fait plaisir ! Je n’ai pas l’impression que cela fasse 20 ans que je suis sur scène. C’est assez surprenant. J’ai commencé à faire des sketches vers l’âge de 12 ans pour amuser la famille. Puis j’ai pris des cours de théâtre, ce qui n’était pas vraiment à la mode ni très considéré à l’époque, et j’ai commencé professionnellement à 22 ans en revenant à mes premières amours.

Qu’est-ce qui a changé depuis vos débuts ? Pouvez-vous faire de l’humour sur les mêmes thèmes qu’avant ?
Tout a changé : moi personnellement, la société, la façon de faire de l’humour. Certains thèmes ne me font pas forcément plus rire aujourd’hui. C’est juste que la société est plus décomplexée : on peut parler de sexe ou de politique plus librement. On a un champ d’action plus large. Je m’inspire beaucoup des problèmes du quotidien et de ce qui m’agace. Le pilier de bar est un personnage qui est né en 2002 pendant la guerre en Irak et qui a évolué avec le temps.

Vous étiez à Toulouse récemment pour le Printemps du Rire et vous revenez pour le Festival Youhumour. Cette ville vous inspire-t-elle ?
J’adore venir à Toulouse. Le public y est très chaleureux.

[img align=left]http://www.premiere-reponse.com/JT/uploads/img48076ac617899.jpg[/img]

Plus de visibilité pour les jeunes talents

Est-ce primordial pour vous d’être sur scène aux côtés de la relève, lors du festival Youhumour ?
Ce genre de festival est très important car je trouve que les jeunes talents n’ont pas beaucoup d’émissions de télévision pour s’exprimer. On leur demande d’emblée de devenir des stars alors que des gens très doués ont besoin de temps pour s’imposer. J’essaie d’ailleurs de les mettre en avant et de les présenter dans des émissions sur le câble. Même si je ne leur donne aucun conseil, chacun doit chercher sa voie.

Trouvez-vous que les femmes sont de plus en plus présentes chez ces jeunes talents ?
La société s’est féminisée et les femmes ont plus de pouvoir qu’avant. Mais quand on dit qu’on en trouve de plus en plus, je ne suis pas vraiment d’accord. Je viens de faire un spectacle contre le racisme au Zénith de Paris et nous n’étions que trois femmes pour 15 mecs. Le parcours semble plus difficile pour elles. Aujourd’hui, on parle de Virginie Hocq, Julie Ferrier, Noëlle Perna, Florence Foresti, mais ce ne sont plus de jeunes comiques.

Avez-vous envie de continuer ce métier encore 20 ans de plus ?
Non, je ne me vois pas continuer 20 ans sur ce rythme-là ! Je ferai peut-être autre chose comme du théâtre ou du cinéma. J’aime la scène mais c’est très éprouvant mentalement et physiquement et donc je ne m’imagine pas à 60 ans sur les planches ! Pour l’instant, je suis épanouie mais je réfléchis déjà à l’avenir.

Propos recueillis par Sophie Orus

Youhumour.com
Du virtuel au réel

Philippe Vaillant Organisation est une société de production qui s’est diversifiée dans l’audiovisuel avec des programmes courts comme « Palizzi » réalisé par Jean Dujardin et diffusé sur 13ème rue, « Les Chéris d’Anne » sur Paris Première et Comédie. Le 18 Mars 2008, Philippe Vaillant Organisation a officiellement lancé sa chaîne de télévision dédiée à l’humour sur le web, Youhumour.com (www.youhumour.com) qui offre aux internautes 600 vidéos, une navigation par thématique, par chaîne, par programmes ou par artistes, des sketches ou des programmes courts.
Mais après le virtuel, place au réel avec le festival Youhumour.com, événement atypique puisqu’il permet à un large public de Province de s’immerger dans les conditions du direct : « Le site internet «Youhumour» présente de nombreux jeunes humoristes. Ce festival a pour but de capter des images pour le site et pour des émissions de télévision. La salle Altigone est vraiment très agréable, parfaite pour filmer. Je vais d’ailleurs y faire la captation de mon DVD », confie Anne Roumanoff, présente sur le festival. Outre cette tête d’affiche, le public peut découvrir durant six jours 27 artistes, des jeunes talents aux grands humoristes, parmi lesquels : Denis Maréchal, Gustave Parking, Arsène Mosca, Albert Meslay, Pierre Aucaigne…
Pour la 1ère édition de ce festival, créé pour valoriser les nouveaux talents de l’humour, plus de 3300 personnes sont attendues dans le théâtre Altigone à Saint-Orens de Gameville.

Infos et réservations :
Espace Altigone
Place Jean Bellières
316550 Saint-Orens de Gameville
05 61 39 17 39
www.youhumour.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.