Alternatiba, le village du futur proche

©DR
©DR

TRANSITION – Alimentation, habitat, zéro déchet, éducation, démocratie… Ce week-end, le village des alternatives réunit autour de conférences, de stands, d’ateliers et de moments festifs, les acteurs qui imaginent des solutions à la crise économique, sociale et environnementale.

Après les allées Jules-Guesde, c’est sur la Prairie des filtres que s’apprête à déferler une vague citoyenne avec une nouvelle édition d’Alternatiba. Les 35 000 personnes qui avaient arpenté les travées du premier village alternatif toulousain en 2015 le savent, le temps n’est plus au fatalisme. « L’objectif est de montrer que, dans tous les domaines de la vie quotidienne, des solutions concrètes sont déjà mises en pratique pour dépasser notre mode de vie responsable du dérèglement climatique. Chacun peut venir s’inspirer pour initier un changement de comportement sans discours culpabilisants», souligne Sylvie Aguilera, chargée de mission pour Alternatiba Toulouse. Cette édition 2017 est organisée en 12 villages thématiques composés d’espaces communs dédiés aux festivités (concerts, spectacles…), mais aussi au débat et à l’expérimentation.

Un marché paysan sera également installé durant les deux jours le long du Cours-Dillon. Bref, un véritable village qui, bien plus qu’un beau discours, se veut une réelle vision d’une société future plus solidaire et responsable. Mais aussi un casse-tête conçu par un collectif citoyen ouvert à tous et regroupant plus de 260 associations encore cette année. « C’est un événement très long et compliqué à préparer avec des débats parfois houleux étant donné les multitudes de visions au sein du collectif », confie Sylvie Aguilera. « Mais c’est comme dans la vie, quand les discussions sont saines, on s’en sort toujours ».

Les 23 et 24 septembre, à la Prairie des filtres, alternatiba.eu/toulouse/

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.