Aeroscopia : décollage réussi !


BLD-39-20150106-HG-AEROSCOPIA INTERIOR VIEW-044

Aboutissement. Mardi 14 janvier, le musée dédié à l’histoire de l’aéronautique -qui faisait languir la métropole depuis plusieurs années- a enfin ouvert ses portes. Une inauguration en grande pompe pour célébrer cette nouvelle corde à l’arc du tourisme métropolitain…

 

Une genèse à rallonge, 25 ans d’efforts pour rassembler les engins, et autant de réflexion-girouette pour statuer de son emplacement : Aéroscopia est né dans la douleur ! Pourtant cela en valait la peine. Avec ses dimensions monstrueuses (halle d’exposition 7661m2, bâtiment d’accueil 1475m2, tarmac 6000m2), ce petit bijoux du patrimoine Midi-Pyrénéen, cimetière d’avion version luxe prend aujourd’hui tout son sens. Au menu : une fresque historique, une collection de maquettes d’avion, des espaces thématiques (les métiers de l’aéro, mécanique du vol, archéologie aéronautique, etc…). L’occasion de survoler 120 ans d’aviation, mais aussi d’en découvrir les pionniers et d’en visiter les fleurons mythiques : le Concorde, La Caravelle bientôt rejoints par l’A380. Des engins que les 120 000 curieux attendus la première année pourront découvrir. Une estimation plutôt prudente de la fréquentation qui devrait rapidement monter aux 150 000 espérés à l’issue des 6 ans d’exploitation par le groupe Manatour. Les acteurs réunis lors de l’inauguration ont tous exprimé leur soulagement d’une telle issue, à l’image de Martin Malvy certain que ce musée « complète parfaitement l’offre locale », ou Jean-Luc Moudenc qui exprime sa fierté à ce que ce musée vienne « étoffer notre carte de visite touristique ». Les associations qui ont largement pris part à l’élaboration du projet ont de leur côté remercié les institutions : « qui ont produit le contenant, car nous ne pouvions produire que le contenu… » A noter que le Concorde n°9 Fox Charly est lui aussi a disposition à la visite, un clin d’œil à l’actualité sur lequel a souhaité insister Bernard Keller, maire de Blagnac, « car lui aussi est Charlie »…

 

Plan de financement :

-Ville de Blagnac : 8 450 000 €

-Toulouse Métropole :  5 000 000 €

-Airbus : 3 500 000 €

-Région : 2 680 000 €

-Feder : 200 000 €

-Aerothèque : 1100 000 €

TOTAL : 21 500 000 €



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.