Actes antisémites à Blagnac

La campagne municipale de Blagnac a eu cette semaine des senteurs nauséabondes… Comme si l’actualité autour du cas Dieudonné avait provoqué des réactions inattendues sur le terrain. David Gerson, concurrent du maire sortant Bernard Keller, a été victime d’attaques antisémites. Lundi dernier, ses affiches de campagne ont été taguées avec des inscriptions pour le moins douteuses : « Je n’avais jamais parlé de mes origines et de mon appartenance religieuse depuis le début de la campagne, même si je ne m’en cache pas pour autant… », nous confie David Gerson.

L’intéressé pointe du doigt le traitement de l’affaire Dieudonné : « On médiatise trop ses propos, et cela permet de libérer certaines mauvaises pensées. On ne lutte pas comme ça, on s’y prend mal ! » Celui qui défie le maire de Blagnac sur le terrain politique, s’inquiète du climat actuel : « On s’en prend désormais aux politiques, ça va devenir dangereux. »

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.