A 350 First Flight:Sunny D-day pour Airbus

A 10:00, le tout nouveau modèle d’Airbus a pris son envol depuis le tarmac de l’aéroport Toulouse-Blagnac. Un premier vol d’une durée quatre heures, réalisé sans encombre, qui assure un lancement réussi à ce bijou de technologie et d’innovation.

Le monde entier avait, ce matin, les yeux braqués sur Toulouse-Blagnac ! Ce premier vol ouvre une nouvelle page dans l’histoire de l’aéronautique. L’A350 XWB est, en effet, le premier grand bimoteur commercial du monde à proposer autant d’efficacité. Une consommation de carburant réduite de 25%, une réduction aussi des émissions de CO2, la gamme qui se décline en trois versions, accueille entre 270 et 350 passagers. A ce jour, 613 commandes fermes d’A350 XWB ont déjà été enregistrées. Après un vol de quatre heures, le dernier sorti des usines toulousaines s’est posé sans encombre et poursuivra donc son protocole d’essais.

Marie-Agnes Espa

Découvrez les réactions des personnalités (communiqués) :

Fabrice Brégier Président et CEO d’Airbus

« Je tiens à féliciter toute l’équipe de développement de l’A350 XWB pour avoir effectué  la préparation de ce premier vol en un temps record. Je voudrais également remercier l’équipage du premier vol qui a amené cet avion là où il se doit d’être, dans les airs. Je me dois aussi d’exprimer ma gratitude à toutes les équipes du bureau d’études, du programme et de la production, ainsi qu’aux équipes au sol, à nos collègues des compagnies aériennes, nos fournisseurs et tant d’autres qui nous ont aidés dans la définition de ce tout nouvel avion. L’A350 XWB qui vient de voler aujourd’hui, est composé des toutes dernières technologies, et entame maintenant sa phase finale de développement. L’avion est prêt, fin prêt pour la certification et entrée en service au deuxième semestre de l’année prochaine.»

 Pierre Cohen, Maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole
« C’est une réelle fierté de voir voler dans le ciel toulousain, cet avion, entièrement assemblé et testé à Toulouse. Il présente les toutes dernières innovations en termes d’aérodynamique, de conception et de technologies avancées. Promis à un bel avenir, avec plus de 600 commandes déjà enregistrées, l’A350 est un motif de fierté pour les habitants de l’agglomération. Il symbolise parfaitement l’identité aéronautique de notre métropole, qui est devenue en un siècle une référence mondiale dans ce secteur. Je félicite Airbus et, plus largement, toutes celles et ceux qui travaillent à la réussite de cette grande aventure industrielle. Près de 70 000 personnes sont employées par les donneurs d’ordre et les sous-traitants. Les commandes d’Airbus dopent l’activité locale et nous permettent d’être toujours la région la plus exportatrice de France. Bienvenue à l’A350 dans le ciel toulousain, Bravo Airbus ».

Bernard Keller, maire de Blagnac, vice-président de Toulouse Métropole

« Le premier vol de l’A350 consacre un défi technologique et industriel. Il souligne la performance des compagnons, techniciens et ingénieurs aéronautiques toulousains et européens. Avec déjà  plus de 600 commandes fermes avant son premier vol, l’A350 j’en suis sûr, aura la faveur des compagnies aériennes sur un important segment de marché. Dans une Europe attentiste, une France morose, c’est un symbole fort de confiance dans notre industrie, ses capacités d’innovations et d’emploi. Pour preuve, l’aéronautique et le spatial ont créé quelque 2 660 emplois en 2012 en Midi-Pyrénées. »

Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse

« L’A350 XWB est le résultat d’un pari ambitieux sur l’avenir lancé il y a plusieurs années par l’avionneur européen. Ce modèle long-courrier est avant tout une réussite technologique détonante qui impose une nouvelle fois le savoir-faire inimitable d’Airbus et son excellence dans le domaine de l’innovation. Et toutes les conditions sont réunies pour que le nouvel avion soit aussi une réussite sur le plan commercial, avec à la clé une forte dynamique d’activité pour le réseau de cotraitance et donc d’emploi pour notre territoire. » A trois jours du Salon du Bourget, ce premier vol d’essai est un signal fort lancé à la concurrence et aux potentiels clients : « notre champion aéronautique défie ses concurrents directs et est prêt à mener la danse », précise le président Alain Di Crescenzo. C’est une réelle fierté pour le tissu industriel de notre région qui partage l’esprit de conquête et de réinvention d’Airbus, à l’image des 8 PME-PMI de la Haute-Garonne que la CCI de Toulouse accompagne sur cette 50e édition du salon. »

 

Jean-Jacques Mirassou, sénateur de la Haute-Garonne

« A 350 a pris son envol. Ce vol inaugural, un de plus dans la déjà longue histoire des premiers vols de l’industrie aéronautique commerciale Française, fait une nouvelle fois la démonstration de la capacité d’Airbus à constamment innover (avion construit à plus de 50% en matériaux composites) et conforte le site de Toulouse-Blagnac en tant que pôle incontournable de la construction aéronautique mondiale.

Ce premier vol marque également une étape clé pour l’avionneur européen dans son objectif de prendre le leadership sur le créneau des long-courriers et représente un atout pour Toulouse, le Département et la Région car il garantit l’emploi pour les trente années à venir. Je félicite chaleureusement tous ceux, ingénieurs et compagnons, qui ont contribué au succès de ce premier vol et ont ainsi permis à l’A 350 d’honorer son premier rendez-vous avec l’avenir. »

 

Christine de Veyrac, députée européen

 « Comme tous les toulousains, j’éprouve une grande fierté après le 1er décollage réussi de l’A350 ce matin. La même fierté qu’il y a 8 ans après le 1er vol de l’A380 !  Airbus confirme, une nouvelle fois,  sa position de leader mondial de l’aéronautique et son incroyable capacité à porter des innovations technologiques majeures sur un marché très dynamique. Le monde entier aujourd’hui a eu les yeux tournés vers Toulouse, grâce à Airbus qui est une extraordinaire aventure européenne. J’ai également une pensée émue pour ces milliers de personnes, salariés d’Airbus, sous-traitants, prestataires, qui ont travaillé dur depuis des années pour que cet avion puisse voir le jour et que ce 1er vol soit possible.»


Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées 
« Deux prouesses techniques au-delà de la performance, le silence d’un avion dont on oublie presque qu’il s’arrache avec élégance poussé par deux gros moteurs et une consommation de carburant inférieure de 25% à celle de ses prédécesseurs. Bravo à la grande famille Airbus, à notre industrie aéronautique. Il y avait du soleil dans le ciel de Blagnac aujourd’hui. L’Europe serait inspirée de regarder ce dont les européens sont capables ».
La Région Midi-Pyrénées s’associe à cet événement et affiche sa fierté en grand. Une bâche avec l’inscription « l’A350 : assemblé en Midi-Pyrénées, exporté dans le monde entier » vient d’être apposée sur la façade de l’Hôtel de Région

 

[imagebrowser id=57]

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.