Victor Denouvion: Plus jeune élu de Haute-Garonne

Du haut de ses 21 printemps, Victor Denouvion vient d’être élu plus jeune conseiller municipal de Haute-Garonne, suite aux élections municipales partielles qui ont eu lieu dimanche 24 février à Saint-Jory.

 

Dimanche, à Saint-Jory ont eu lieu des élections municipales partielles. Un moment que Victor Denouvion n’est pas prêt d’oublier. Ce jeune étudiant en licence de droit à l’Université Toulouse 1 Capitole vient d’être élu au conseil municipal et devient par la même occasion, plus jeune élu de la Haute-Garonne. Il figurait sur la liste «Ensemble continuons» du maire sortant socialiste Henri Miguel. Domicilié dans la commune depuis sa plus tendre enfance Victor Denouvion, veut se mobiliser pour les habitants de son village : « mon but premier est de mettre le maximum de mon énergie aux services des Saint-Joryens ». Ce conseiller municipal est heureux de l’équipe qu’il forme avec les autres élus : « Je suis dans une équipe où j’ai très bien été intégré. Mon jeune âge n’a pas effrayé Henri Miguel. Au contraire, il a cherché à m’impliquer le plus possible dans la campagne en me confiant diverses tâches. Je suis content que le travail collectif produit ait porté ses fruits. » D’après lui, son âge n’est donc pas un frein, bien au contraire : « c’est peut-être un atout pour contribuer à la mise en place du programme choisi dimanche par les habitants. En tant que citoyen cela me paraît important de s’investir dans la vie locale.» poursuit Victor Denouvion.

 

Pourquoi la politique ?

 

C’est depuis 2002, lors des présidentielles qui ont opposé au deuxième tour Jacques Chirac et Jean-Marie Le Pen, que Victor Denouvion s’intéresse de plus près à la politique. A la suite des résultats du premier tour, il dit avoir eu un « déclic », mais ne peut l’expliquer.

Quant à son soutien à une liste de gauche, il est pour Victor Denouvion, « tout naturel » : « j’ai plus d’affinités avec ce parti. Puis le bilan de l’équipe de Saint-Jory, aux manettes depuis 2000, est plus qu’honorable ». Ce jeune Saint-Joryen ne regrette en rien sa démarche : « Henri Miguel est un homme de valeur et de conviction qui a su me faire confiance. Pendant treize ans, son action a été guidée par l’intérêt général. Je suis heureux qu’il ait ouvert le conseil municipal à la jeunesse. » Victor Denouvion, dont la carrière politique ne fait que débuter se dit être prêt à affronter les prochaines élections de 2014.

 

Elsa Nardari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.