Victoire de Carole Delga à la Région :les réactions de Martin Malvy et Georges Méric

Martin Malvy (21-04-2015)┬®franckalix-9
Martin Malvy ®franckalix

Au soir du second tour des élections régionales, qui a poussé la candidate socialiste Carole Delga en tête des votes,  le président sortant de la Région, Martin Malvy et le président du Conseil départemental, Georges Méric, ont tenu à exprimer leur satisfaction.

 

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées :

Nous espérions cette nette victoire. Carole Delga a su conduire la campagne avec sérénité, lucidité et conviction. Elle a su rassembler et convaincre de ses qualités et de son aptitude à présider notre nouvelle Région.

Je la félicite et dis ma gratitude à celles et ceux qui au premier comme au second tour l’ont accompagnée. Ils sont tous les acteurs de cette victoire qui permettra demain à cette grande Région d’aller de l’avant.

Mais ce soir je veux aussi insister sur le réflexe républicain qu’ont exprimé nos concitoyens dans l’affirmation de nos valeurs fondamentales et le rejet d’un projet sans issue.

Est-ce à dire qu’aucune leçon ne doive être tirée du vote Front National ? Non. Bien sûr. Notre société est devenue beaucoup trop inégalitaire pour ne pas engendrer les colères et les politiques trop habitués à débattre sans dresser leur propre inventaire pour convaincre. Je veux croire que les plus virulents sauront en tirer les enseignements“.

 

 

©DR
Georges Méric ©DR

Georges Méric, président du Conseil départemental de Haute-Garonne :

Les français ont répondu à l’appel. Ils se sont mobilisés pour dire non à la montée de l’extrême droite dans notre pays. 
Je félicite Carole Delga et son équipe qui ont su rassembler les électeurs autour des valeurs de la gauche unie pour faire de Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées une Région forte, créative et solidaire prête à relever les défis économiques, sociaux et sociétaux de la période de troubles que nous traversons.
Je suis convaincu qu’elle saura apporter des réponses concrètes aux préoccupations exprimées par les électeurs, notamment ceux qui ont voté Front National en cette période de perte de repères. 
Une nouvelle période de coopération s’ouvre entre la nouvelle grande Région Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées et le Département de la Haute-Garonne sur des sujets essentiels pour nos concitoyens comme les transports, les transports scolaires et le développement de notre territoire. Je sais qu’elle sera fructueuse et au bénéfice du plus grand nombre.”



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.