UDI : L’Union sera-t-elle au rendez-vous ?

Philippe Lasterle
Philippe Lasterle, ancien candidat à la présidence de l’UDI 31, alerte sa famille politique

Photo-Philippe-LasterleAffaires internes. Dans un mois, l’UDI 31 organisera des élections internes pour choisir de nouveaux représentants départementaux. La fédération de Haute-Garonne saura-t-elle se rassembler pour initier une nouvelle ère ?

Le dépôt des candidatures sera clos samedi 7 mai. A ce jour, seule la candidature du sénateur UDI Pierre Médevielle à la succession de Jean Iglésis est connue. Mais en sous-main, des inquiétudes pointent. Philippe Lasterle, qui était candidat face à Jean Iglésis aux dernières élections internes est sorti de son silence médiatique pour alerter sa famille politique. Il a envoyé un mail aux présidents des mouvements constitutifs de l’UDI, mais aussi un communiqué aux médias locaux pour prévenir que « l’union est la condition sine qua non pour faire enfin de l’UDI 31 un mouvement rassemblé, apaisé, attractif, respecté et performant dans la perspective des prochains scrutins ». Pourquoi ce message ? « Je perçois aujourd’hui que certains ont envie d’aller vers des logiques d’entre-soi, sans esprit de collégialité, tout le monde n’est pas associé à la réflexion sur les conditions de notre rassemblement et je trouve cette situation préoccupante », explique l’intéressé. En bref, les logiques de ‘‘clans’’ vont bon train.

« Il faut tirer les enseignements du passé »

L’enjeu de ces élections internes est grand pour cette fédération affaiblie par les divisions internes depuis 3 ans. « Il faut tirer les enseignements du passé, nous ne sommes pas dans le même contexte qu’en 2013 où l’approche des municipales a créé des querelles de personnes », estime Philippe Lasterle, « aujourd’hui nous devons nous concentrer sur les présidentielles et sur les prochaines législatives. » Philippe Lasterle, un des premiers à plaider pour la candidature unique et rassembleuse de Pierre Médevielle attend une véritable prise de conscience : « Il faut comprendre que le renouvellement des instances, au pluriel, devra permettre de bâtir une équipe où tout le monde aura sa juste place ». A bon entendeur…

 

 



UN COMMENTAIRE SUR UDI : L’Union sera-t-elle au rendez-vous ?

  1. masdazil dit :

    Que pense actuellement l’UDI31 des 3 conseillers municipaux de Toulouse qui se sont présentés aux élections municipales de Toulouse en 2014 avec l’étiquette “UDI” sans l’accord de cette UDI31?
    Il n’est pas facile d’oublier cet état quelle que soit la volonté de passer à autre chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.