Sur le terrain avec Vincent Novès

« Prêts et tranquilles », Vincent Terrail Novès (UMP) et son équipe franchissent un cap de plus dans la campagne municipale à Balma. Vendredi dernier, le candidat a présenté à la presse les deux premiers noms de sa liste : Sophie Lamant (UDI) et Michel Baselga (UMP).

 

Un mot d’ordre : rassemblement. Le leader de l’opposition balmanaise prépare une liste d’union des forces de la droite et du centre. Pour preuve, la numéro 2 de sa liste, Sophie Lamant, investie par l’UDI. « C’est un premier signe du rassemblement, il y en aura d’autres dans les semaines à venir », promet Vincent Terrail Novès, un brin mystérieux, « dont certaines personnalités de gauche et des anciens membres de la majorité sortante. » L’autre nom révélé par le candidat est connu des Balmanais : Michel Baselga, tête de liste aux municipales de 2008… tout comme Vincent Terrail Novès. Les deux hommes ne reproduiront pas deux fois la même erreur et se concentrent aujourd’hui sur un objectif commun : battre le socialiste Alain Fillola, maire depuis 1995. La campagne de terrain a débuté le 30 septembre dernier, date de la première réunion publique tenue par le candidat. Depuis l’équipe a déjà parcouru les quartiers de la ville, et se prépare à une accélération du calendrier : présentation de la liste complète en janvier, et des premières thématiques du projet au fil des mois à venir. L’urbanisme sera sans aucun doute au cœur du débat électoral. L’opposition dénonce « une explosion de l’urbanisation » et compte y mettre un frein si elle accède à la mairie. La sécurité et notamment les cambriolages ainsi que la gestion financière de la ville seront également des thèmes phares de la campagne. Prochaine réunion publique, le 10 décembre prochain. En attendant, il est possible de rencontrer l’équipe de Vincent Terrail Novès à sa permanence au 8 avenue de Toulouse à Balma.

 

Coralie Bombail

 



UN COMMENTAIRE SUR Sur le terrain avec Vincent Novès

  1. Michel Placé dit :

    Michel Baselga, élu depuis 40 ans… Et après VTN veut nous parler de renouveau ?
    Sa liste n’incarnera rien d’autre qu’un retour en arrière.
    Avec lui, nous sommes sûr de retourner aux années Bonnet, où rien n’avançait, où Balma était une ville morte.
    Et arrêtons avec la désinformation : pour habiter à Balma depuis plus de 3 décennies, je peux vous garantir que l’urbanisation de la ville est maîtrisée et que la municipalité a vraiment à coeur de ne pas sacrifier le lien social ni la qualité de vie.
    VTN est un fieffé menteur, prêt à tout pour se faire élire.
    Mais dommage pour lui, à Balma on aime bien les gens honnêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.