Sur le terrain avec Karine Traval Michelet

Karine Traval Michelet a été investie, jeudi 10 octobre dernier, candidate PS à Colomiers pour les prochaines élections municipales. Soutenue par le maire sortant, Bernard Sicard, c’est en sa compagnie qu’elle a tenu le lendemain des élections internes (où elle était seule candidate) une conférence de presse.

Un hommage à Bernard Sicard, « au maire et à l’homme », « une pensée pour Alex Raymond », Karine Traval Michelet annonce la couleur : son projet s’inscrira dans la continuité. Columérine « presque de naissance », elle a pris soin de rappeler son parcours personnel et politique dans cette ville : « J’ai décidé d’y fonder ma famille, et en 2000 Bernard Sicard m’a fait confiance pour être sur sa liste. » Adjointe à l’urbanisme, elle a été en charge de « dossiers très importants qui m’ont donné une véritable connaissance du territoire. » Parmi ses priorités, l’amélioration de la « participation citoyenne », via la mise en place de maisons de quartier, le renouvellement urbain, dont la reconfiguration de la gare, et l’éducation, « afin de relayer la politique de Vincent Peillon dès 2014. » Sur ce dernier point, la municipalité actuelle a comme une épine dans le pied : l’ancien adjoint à l’éducation, aujourd’hui candidat de la « Gauche rassemblée », a fait de l’école son principal cheval de bataille, en critiquant la politique menée en la matière par l’équipe municipale. « C’est assez symptomatique du personnage de se critiquer lui-même », réagit la candidate, appuyée sur ce point par Bernard Sicard : « J’avoue un manquement de ma part, je me suis rendu compte trop tard de son incompétence. Et je lui expliquerai comment et pourquoi de vive voix. » Le ton de cette campagne columérine est donné. Le candidat vert, Patrick Jimena, est un peu épargné… quoique. Karine Traval Michelet constate que sa présence n’est que la conséquence de « la volonté nationale du parti de se donner une visibilité locale », tout en soulignant que « des citoyens engagés politiquement ou associativement dans l’écologie » ont rejoint sa liste. Celle-ci sera révélée d’ici la fin du mois de novembre. Il faudra attendre janvier pour le programme.

Coralie Bombail



5 COMMENTAIRES SUR Sur le terrain avec Karine Traval Michelet

  1. Elodie dit :

    Mme Michelet est la seule à oublier que Patrick Jimena a gagné les élections cantonales en 2011 et que les écologistes columérins n’ont pas besoin d’avoir une visibilité locale. Ils représentent la seule opposition à la politique socialiste. C’est d’ailleurs Monique Iborra, députée socialiste de la circonscription, qui le dit dans les colonnes du Journal Toulousain.

  2. HENRI dit :

    Madame TRAVEL MICHELET (la dynastie) fait partie d’un système qu’il est urgent de mettre “out” afin d’assainir un mode de fonctionnement basé sur le clientélisme et sur les apparences ( concertation : mon oeil; développement durable : bétonnage!!!)….
    vivement mars 2014!

  3. ines dit :

    Comme vous le dites Henri ” vivement mars 2014″ ou nous verrons madame Traval Michelet accompagnée des columerin monter les marche de la victoire. Dans cette campagne c’est la seule a avoir l’étoffe de porter la ville de Colomiers vers le sommet.
    Madame Traval Michelet comme elle la si bien dit ” j’ai decide de fonde ma famille” elle y a fondée sa belle famille, et elle est la pour fondé la belle famille des columerins. Henri je vous donne rendez-vous en mars.

  4. sonia dit :

    Dans cette campagne c’est la seule a avoir l’étoffe de porter la ville de Colomiers vers le sommet.JE DIRAIS PLUSTOT VERS LE BAS ELLE N A PAS DU TOUT DE CARISME ET SURTOUT LES GENS DE CETTE MAIRIE SENTENT LA MAGOUILLE A PLEIN NEZ ON A N A MARRE DE CETTE MAIRIE MONARCHIQUE QUI ECRASE LES PERSONNES QUI NE VONT PAS DANS LEUR SENS

  5. Papon dit :

    Réponse à Ines.

    C’est très bien de penser que Travel-Michelet a une supposée étoffe. La seule chose à mon gout de bien étoffé c’est la façon de conduire la masse stupide à penser que le parti installé actuellement à la municipalité est d’une honnêteté implacable. Voir comment se comporte la politique national qui décline ses objectifs au niveau local aurais du vous alerter. Comme le dit Michelet et que vous reprenez avec arrogance, effectivement elle a bien de l’ambition “faire entrer sa propre famille comme c’est le cas actuellement dans des postes clefs ou peut-être créer des postes pour sa véritable famille cela s’appel du piston ou du clientélisme”. Je pense vraiment qu’il faut un véritable changement, que la municipalité actuelle avec leur fausse vrai Police ou vrai fausse Police doit être remplacer par un parti qui pourra enfin être à l’écoute d’un administré essoufflé d’être mis de côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.