Sur le terrain avec … Damien Laborde

Le candidat investi par l’UMP à Colomiers semble en grande forme, sans doute galvanisé par le contexte national, mais surtout par les divisions de la gauche pour ces élections municipales (les listes de Karine Traval-Michel, Patrick Jimena et François Dumas sont annoncées) : « Je ne vais pas vous cacher que cela m’arrange, et cela prouve l’explosion de la majorité sortante. » Accompagné de plusieurs colistiers, le leader de l’opposition columérine a souhaité mettre en avant le dossier de l’école : « C’était un sujet majeur pour la majorité de Bernard Sicard et ils n’ont rien fait. Ils ont préféré investir sur une médiathèque, sur le stade de Capitany ou sur des cours de tennis. A Colomiers, nous avons droit à de la politique bling-bling ! » Richard Modesto, gestionnaire financier dans le privé et parent d’élèves issu des rangs de la FCPE, a présenté l’objectif principal de la liste « Ensemble pour Colomiers » qui est de ramener les effectifs des écoles maternelles et primaires de la ville à 25 élèves par classe. L’occasion était trop belle pour le candidat de l’opposition de ne pas égratigner François Dumas, l’ancien adjoint aux affaires scolaires, parti en dissidence du PS pour cette campagne : « Il lui en a fallu du temps pour ouvrir les yeux. De mon côté, je n’ai pas attendu quelques mois avant les élections pour comprendre que l’école était la grande oubliée… » L’autre thématique mise en avant par Damien Laborde lors d’un récent point presse a été celle de l’emploi : « Nous sommes dans un bassin qui regorge d’entreprises via notamment l’aéronautique, et pourtant le taux de chômage ne cesse d’augmenter dans notre ville. Il faut arriver à combattre ce paradoxe », a alerté la tête de liste. Présente aux côtés de son leader, la colistière Cécile Bicaïs, annonce des mesures phares dans ce domaine : « Nous souhaitons créer une maison de l’emploi de proximité, afin de faire le lien entre les offres d’emplois et les chômeurs columérins. »  L’équipe de Damien Laborde propose également de doubler le forum de l’emploi déjà existant. Il se tiendrait alors au printemps et en automne. L’école et l’emploi, deux points de clivage donc forts entre majorité et opposition à Colomiers. Mais la campagne ne fait que commencer…

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Sur le terrain avec … Damien Laborde

  1. Gold31 dit :

    Souhaitons bonne chance à Damien. Il est grand temps qu’il investisse en 2014, la forteresse socialiste de Colomiers. (une forteresse pharaonique payée sur l’impôt citoyen).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.