Sur le terrain avec… Alain Chaléon

Alain Chaléon et son équipe à l’assaut de Cugnaux

La campagne cugnalaise ne sera pas un long fleuve tranquille, qu’on se le dise ! Nous avions déjà connaissance de conflits internes dans la majorité du maire PRG Philippe Guérin (certains socialistes n’ont pas voté son dernier budget), et des difficultés à l’UMP pour se mettre d’accord entre Michel Aujoulat (qui devrait être tête de liste) et l’espoir Frédéric Bar… Désormais les choses se complexifient encore un peu plus avec l’officialisation de la candidature du centriste Alain Chaléon, pourtant ancien compagnon de route de M. Aujoulat : « J’ai fait l’analyse, et je ne suis pas le seul à la faire, qu’il n’est pas celui qui pourra emporter cette élection. Il faut tourner les pages, et d’Aujoulat et de Guérin… Il faut une personnalité différente ! ». Investi par le MoDem, et annonçant de futurs soutiens venus de la gauche et de déçus du système Guérin, le docteur Alain Chaléon croit en sa méthode : « Je ne travaille pas seul. Je prépare une équipe très large, avec des personnalités venues de tous horizons. » Cette envie d’en découdre est aussi due au bilan du maire sortant jugé « inquiétant » par l’intéressé : « Il est toujours dans les effets d’annonce… C’est un mégalo ! Alors il y a des mégalos qui font avancer leur ville, et d’autres leur image. Mr Guérin est dans la deuxième catégorie ! » Pour Alain Chaléon le projet avorté de studios cinéma à Francazal ou le gouffre financier annoncé du futur complexe culturel ont fini de ternir l’édile sortant : « Il a du mal à rassembler et il gère seul. » Le docteur Chaléon a donc préparé l’ordonnance adéquate à Philippe Guérin. Pas certain que l’intéressé apprécie.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.