Sébastien Nadot, l’invité surprise des sénatoriales

sébastien nadot
Photo DR

Le MUP (mouvement unitaire progressiste) fait campagne pour les sénatoriales.

Il est professeur d’éducation physique et sportive, peu aguerri au combat politique, mais a décidé de donner un nouveau sens à son engagement en se présentant aux élections sénatoriales de dimanche. Sébastien Nadot est la tête de liste du MUP (mouvement unitaire progressiste), un parti crée par Robert Hue, l’ancien patron du PCF, dont il a croisé la route en 2013 alors que ce dernier tenait une conférence à Sciences-Po. Depuis, les deux hommes ne se quittent plus. La preuve : Sébastien Nadot est vite devenu le délégué régional du MUP, et il est même en train d’écrire une biographie consacrée à son leader. Pourtant, les racines de ce désir de politique sont à rechercher dans un passé plus éloigné. Celui qui amène au 21 avril 2002, et à cette élection présidentielle qui aura vu Jean-Marie Le Pen concourir pour le deuxième tour : « J’ai beaucoup d’inquiétude sur la montée du FN, et j’ai le sentiment que les partis traditionnels ne font rien pour la contrer. » Aujourd’hui Sébastien Nadot s’affiche sans complexe à la tête du MUP pour cette échéance sénatoriale : « Il ne faut plus s’en tenir à la critique, il faut aller de l’avant et entrer dans l’arène. Nous sommes là pour offrir à gauche une nouvelle alternative. » Sur le terrain le candidat du MUP a croisé des élus, notamment à gauche, profondément perturbés : « Beaucoup sont déçus de ce gouvernement. Ils se sentent trompés. Ils se demandent même si c’est un gouvernement de gauche qui est aux manettes … » Et de citer en exemple la réforme territoriale en cours : « Les grands électeurs sont en colère. Ils n’ont pas été consultés. » L’objectif du MUP est donc clairement de troubler le jeu à gauche, en souhaitant profiter d’un mal être réel chez beaucoup d’élus locaux. Pour Sébastien Nadot, les listes UMP-UDI et PS-PRG sont assurées d’avoir deux sièges chacune, reste à savoir qui aura le cinquième … « Nous comptons offrir ce siège supplémentaire à la gauche », scande Sébastien Nadot. Réponse dimanche.

 



2 COMMENTAIRES SUR Sébastien Nadot, l’invité surprise des sénatoriales

  1. vernhes dit :

    une candidature vraie gauche mais réaliste me convient parfaitement. J’espère que Sébastien sera le 5ième. Si ce n’est pas le cas je souhaite la poursuite de son engagement qui finira par vaincre.
    Courage nous sommes derrière toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.