Région / Thierry Suaud provoque Jacques Thouroude

Le Conseil régional était hier en séance plénière. Les échanges furent pour le moins vigoureux entre la majorité de Martin Malvy et le groupe d’opposition « Osons Midi-Pyrénées ». Thierry Suaud, président du groupe « Socialiste et Républicain », a tenu à réagir face à ce qu’il considère comme une posture : « Je constate avec la préparation de notre budget que le capitaine et l’équipage de la majorité gardent le cap, et ceci au grand dam des naufrageurs de la rive droite. J’entends les incantations d’une opposition classique, mais je n’entends point de contre-propositions… L’UMP nous propose de faire toujours plus d’économies tout en faisant toujours plus d’investissements. Je leur suggère de revenir dans le concret.»

“De la posture à l’imposture, il n’y a pas loin !”

Derrière les récentes prises de position du groupe « Osons Midi-Pyrénées », Thierry Suaud voit la volonté de son leader, le Tarnais Jacques Thouroude, de se placer pour la suite : « Ce groupe a déjà annoncé vouloir lancer la bataille des Régionales, alors que de notre côté nous continuons le travail pour Midi-Pyrénées. Le temps de la campagne électorale n’est pas encore venu. Jacques Thouroude souhaiterait sans doute être le leader incontesté de la droite régionale… Mais pour cela, il faudrait avant tout qu’il arrive à concilier les divergences de fond qui existent aujourd’hui encore entre les deux groupes de droite (allusion au groupe « Républicains et Territoires » de Gérard Trémège, ndlr). Notre majorité est un peu prise en otage de cette quête de leadership de Jacques Thouroude. Les postures actuelles de l’opposition, comme celle qui a consisté dernièrement à claquer la porte de la Commission permanente, sont d’un ridicule sans nom… Tout cela masque l’absence de propositions.  » Les intéressés apprécieront sans doute.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.