Pour une écologie responsable

L’Alliance présente dans les 10 circonscriptions

Europe Ecologie Les Verts n’est pas seule à porter le combat du développement durable sur le devant de la scène. L’Alliance écologiste indépendante, que l’on avait déjà remarquée lors des élections européennes avec l’animateur Patrice Drevet en chef de file, a décidé d’être présente sur les dix circonscriptions de notre département : «Nous sommes là pour présenter un projet de société et non un simple inventaire de propositions» nous explique Roger Strubel, médecin retraité et candidat du mouvement sur la septième circonscription.

L’«Alliance» n’est pas là pour gagner, et elle le sait, son organisation née de l’union de plusieurs partis (dont «Génération écologie») se rôde, mais le message se devait, selon les responsables locaux, d’être relayé dès ces législatives : «Nous aIlons être les petites graines de conscience de ces élections. Il s’agit de faire comprendre au citoyen que nous devons sortir d’un certain schéma de pensée. Par exemple, nous prônons l’écologie éducative car regardez autour de vous, le cadre parental a tendance à disparaître. Certaines valeurs avec… Et le bipartisme ne résout pas ce type de problématiques» analyse Olivier Lecoq-Kromwel, candidat sur la cinquième circonscription. «Droite ou gauche, c’est la même chose !

L’alternance c’est un changement de style, pas de gouvernance» pour Roger Strubel. Avec ce courant politique, l’écologie doit pouvoir se décliner sur tous les sujets, et donne des clés en matière de santé, d’éducation, de finances ou d’emploi : «Notre candidature, c’est un projet et un idéal. Le tout avec du réalisme et du respect, ce qui n’est pas forcément commun en politique», tel est le résumé d’Olivier Lecoq-Kromwel.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.