Pierre Trautmann et Francis Grass aux côtés de Jean-Luc Moudenc

Ce matin, Jean-Luc Moudenc a dévoilé les noms de deux autres personnalités de la société civile qui figureront sur sa liste aux prochaines municipales. Deux polytechniciens qui ont exercé dans le public et le privé. Il s’agit d’abord de Pierre Trautmann qui a dirigé l’administration et les services de la mairie de Toulouse pendant 24 ans, sous les ères Baudis (Dominique), Hersant, Douste-Blazy et Moudenc. Une époque pendant laquelle le colistier dit s’être « éclaté » : « on a été pendant longtemps seule ville de France sans emprunt en laissant des réserves qui sont maintenant épuisées » regrette toutefois Pierre Trautmann. Second colistier à être présenté : Francis Grass, 64 ans. Directeur de la Semvat (aujourd’hui Tisséo) pendant 14 ans, (alors en charge de la mise en service de la ligne A du métro) Francis Grass est actuellement Directeur Délégué de l’opérateur de transport public Transdev. De ses années toulousaines, il se souvient de ce « grand moment de fête qu’a été l’inauguration du métro le 26 juin 1993 » et peine à cacher son émotion à l’évocation de l’explosion de l’usine AZF : « je n’aime pas beaucoup en parler, c’était assez dur mais c’était un moment de solidarité très forte dans l’entreprise» se souvient Francis Grass, les larmes aux yeux. A l’occasion de cette conférence de presse, les deux hommes ont confié « n’avoir jamais eu d’engagement politique », et « ce n’est pas à la retraite que je vais commencer une carrière politique » a précisé Pierre Trautmann, âgé lui de 67 ans. Pour Jean-Luc Moudenc, « ces deux grands administrateurs ont une touche humaine indispensable pour mener les hommes.» Mais pas question pour le moment de parler délégation : « A part pour Henri de Lagoutine (ressources humaines municipales), je ne distribue pas de délégation au stade des candidatures » a déclaré Jean-Luc Moudenc. Mais à l’heure d’une certaine défiance entre politiques et citoyens, le candidat de la droite toulousaine a également rappelé le sens de sa démarche qui « concilie la noblesse de l’engagement dans les formations politiques avec une ouverture inhabituelle à la société civile. Il est important de proposer aux citoyens non pas des étiquettes mais de la compétence et de l’expérience. » a-t-il indiqué. Un tacle en direction de la liste Cohen dévoilée pour partie ce matin : « La liste du parti socialiste est le produit de savantes et subtiles tractations de coulisses entre les sections du parti dans la ville et les courants qui se livrent à une très farouche concurrence » a conclu Jean-Luc Moudenc.

Claire Manaud



2 COMMENTAIRES SUR Pierre Trautmann et Francis Grass aux côtés de Jean-Luc Moudenc

  1. Marciano dit :

    Bravo a Francis Grass d’avoir rejoint l’équipe Moudenc

  2. Pizzinato dit :

    Bravo à Monsieur Moudenc d’avoir convaincu ces deux personnes de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.