Pierre Guérin, le socialiste qui s’oppose au PRG

La campagne municipale sent le soufre à Cugnaux. Il y a quelques semaines c’est Alain Chaléon qui entrait en dissidence avec le leader de l’opposition Michel Aujoulat. Aujourd’hui c’est la majorité municipale qui explose à la vue de tous, et Pierre Guérin qui présente à votre hebdo sa candidature.

Cugnaux ne vit pas des jours paisibles ces derniers temps, et le maire PRG Philippe Guérin traverse de vraies difficultés. Il y a quelques mois, il avait connu un vrai revers avec l’échec du dossier des studios de cinéma sur le site de Francazal. Désormais, il voit contesté son projet de complexe culturel, y compris dans ses propres rangs : « Dès le départ, début 2009, je lui avais exprimé mon désaccord et lui avais soumis l’idée de revoir ce projet », nous explique Pierre Guérin, ancien adjoint de la majorité municipale et toujours élu à la communauté urbaine. D’ailleurs depuis le dernier vote du budget (pour lequel quatre élus socialistes se sont opposés), Pierre Guérin est entré dans une opposition frontale avec le maire : « Il va mettre la ville dans une situation financière délicate. Le plan de financement de ce complexe culturel incluait des subventions du Conseil Général et du Conseil Régional qui seront finalement bien éloignées de celles prévues au départ. A partir du moment où ne se dégage pas un autofinancement, nous devrons compenser par de la dette. Or, l’épargne de gestion de notre commune permet aujourd’hui de tout juste équilibrer la capacité de remboursement de la dette historique. » L’attaque est sévère, et Pierre Guérin a décidé d’assumer ses actes et ses propos en déclarant sa candidature aux prochaines municipales : « Le maire actuel est une erreur de casting, il faut changer les choses ! » C’est donc éloigné des partis traditionnels que Pierre Guérin prépare cette candidature : « Je savais très bien que depuis la visite de Joël Bouche (1er secrétaire fédéral du PS 31) et de Christophe Borgel (secrétaire national en charge des élections) auprès des militants de la section, l’investiture serait donnée au PRG et à Philippe Guérin, et que rien n’allait bouger… Je fais donc le choix de conduire une liste dissidente, et certains militants socialistes sont prêts à me rejoindre. Je suis d’ailleurs prêt à discuter avec tout le monde, sauf avec la droite extrême et la gauche extrême. Cela laisse un large éventail dans le champ démocratique. » Soutenue par l’association « Servir Cugnaux », la candidature de Pierre Guérin sème donc le trouble dans le jeu politique cugnalais : « Oui je pense que Philippe Guérin peut être battu ! Je souhaite représenter une alternative. » Pierre Guérin annonce au JT qu’il va déposer sous peu une lettre de démission au PS. Un pas de plus vers l’émancipation. Un élan pour la campagne ?

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Pierre Guérin, le socialiste qui s’oppose au PRG

  1. Riquelme dit :

    Ils m’étonnent toujours ces politiques! il se fait élire avec la couleur PS en 2008 et quand cela ne lui convient plus, il change! Il participe à la politique municipale actuelle et quand les élections se rapprochent , il fait scission!
    Tous ces revirements ne plaident pas en sa faveur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.