Pierre Gaudin veut imposer une politique humaniste à Muret

La campagne est pour le moins mouvementée à Muret. Parmi les opposants au maire sortant, Pierre Gaudin veut imposer une autre manière de faire en menant une liste citoyenne éloignée des partis politiques. Il veut créer la surprise.

 

L’homme a toujours été dans la famille centriste. Il n’hésite jamais à parler vrai, et parfois à agir en conséquence. Ancien élu de la majorité du maire sortant André Mandement, Pierre Gaudin n’a pas hésité à « claquer la porte » et à préparer la suite… les municipales de mars prochain : « Cette ville a véritablement besoin d’un nouveau souffle » nous confie-t-il d’ailleurs. Celui qui est toujours conseiller municipal s’est lancé le premier dans la bataille, en menant une campagne de terrain : « Les gens adhèrent à notre discours et viennent à notre rencontre » se félicite-t-il. Pierre Gaudin remarque que la sécurité, la circulation et le stationnement sont les sujets récurrents chez les citoyens rencontrés : « C’est pour cela qu’il faut placer l’humain au centre de la ville, et stopper la politique politicienne. » C’est donc dans cet esprit que l’élu murétain mène une campagne qui sort des sentiers battus en ayant notamment une permanence mobile qui sillonne les quartiers de la ville. Mais l’homme n’est pas seul à s’opposer au maire actuel, Alain Sottil et Laurent Jammes sont également en lice. Des candidatures avec lesquelles Pierre Gaudin apparaît sans complexe : « D’un côté, vous avez le parachutage du maire d’Eaunes qui arrive sur Muret, et de l’autre, vous avez l’ancien maire battu, Alain Barrès, qui sera présent sur la liste… Je ne suis pas certain que ces candidatures fédèrent. » De toute façon, le leader de la liste « Action citoyenne et solidaire pour Muret » s’en remet au seul jugement de ses concitoyens : « Les Murétains décideront… J’ai vécu avant et je vivrai après, mais le plus important pour moi reste de dire que j’aime ma ville. Je me bats pour elle. » Un discours direct à l’image d’une liste qui se dessine très jeune : « Je suis le doyen (rires) d’une équipe de personnalités qui ont toutes entre 25 et 45 ans, un vrai signal de renouvellement dont nous avons tant besoin. » Dans les prochaines semaines Pierre Gaudin va mettre un nouveau coup d’accélérateur à sa campagne. Il se prépare en effet à présenter ses douze premiers colistiers, et à inaugurer une permanence fixe qui va s’installer d’ici quelques jours rue Clément Ader : « Nous allons continuer à aller à la rencontre des habitants de cette ville ; nous menons une campagne sincère. » Ce père de trois enfants est donc bien décidé à jouer les trouble-fêtes dans une élection à multiples inconnues.

Thomas Simonian



7 COMMENTAIRES SUR Pierre Gaudin veut imposer une politique humaniste à Muret

  1. MANAVIPALE dit :

    L’humanisme a du bien changer depuis mes chères études….

    Effectivement Mr Gaudin est sans complexe: il propage des rumeurs douteuses, critique pour le plaisir, s’auto congratule en créant de faux soutiens sur les forums et réseaux sociaux, censure les questions qui le gênent, écarte les gens qui ne lui conviennent plus (en rendant parfois malheureuses certaines personnes qui ont eu le tort de lui faire confiance….pauvre Nora)….

    Il veut créer la surprise… Eh bien c’est réussi: Mr Gaudin est depuis peu sans étiquette, voire apolitique. Après avoir contribué ardemment à l’élection du maire socialiste actuel, il serait désormais son premier opposant? Difficile à croire.

    Il se bat pour notre ville? Pour cela, encore faudrait il qu’il soit crédible, notamment sur la connaissance des dossiers et de la gestion d’une ville en général. Ses interventions font rire en conseil municipal et Mr Mandement ose même le rabrouer sans égards, lui proposant d’aller se former pour comprendre certains dossiers. Cela ne s’invente pas.

    D’ailleurs tout est vérifiable.

    Cet homme se moque des électeurs que nous sommes. L’humanisme, la citoyenneté, la solidarité, c’est avant tout le respect d’autrui. Cela, Mr Gaudin et certains de ses soutiens zélés l’ont oublié. Mais il n’est pas le seul.

    J’espère qu’il y aura des débats entre les divers candidats afin que les masques tombent et que le muretaines et les muretaines puissent choisir en conscience et en toute connaissance.

    Oui à la fin réelle de la politique politicienne…mais restons sérieux car la gestion d’une ville telle que Muret réclame plus que de l’amateurisme éclairé.
    Merci pour nous.

    • bardeau dit :

      Encore un commentaire qui fait drôlement avancer les choses à Muret. On voit que votre analyse de son projet pour Muret vous a pris du temps…

      Pensez vous que soit en écrivant ce pamphlet sans courage, que vous faites avancer les choses politiciennes. Nous vous laissons vous défouler cela soulagera sans doute une douleur profonde, qui pourtant n’a surement rien à voir avec cette campagne qui s’adresse au Muretains qui ont envie de voir leur quotidien pris en compte par leurs élus. Il est temps de faire de la politique autrement voyons, en agissant, en traitant des sujets essentiels par exemple.

      Le militantisme…lobbyiste mènerait au dérapage incontrôlé : Quand à la pauvre Nora… Décidément rien n’arrête l’ambition… (UM((P)S)-(UDI)MODEMISTE)) ???
      Profiter de la détresse. Quoi d’autre, soyez aussi créatif pour proposer des solutions à cette citoyenne vous l’aiderai d’avantage que de profiter de sa situation…

      En conclusion : Comment dénoncer je cite “la politique politicienne” mais en la pratiquant avec talent !

      Je souhaite a tous les candidats, et tout le monde peut l’être candidat, une bonne campagne, une campagne de travail pour honorer l’effort quotidien des citoyens que nous sommes et non pour uniquement flatter l’ego d’ambitieux élus enchaînant les mandats en ayant enchaînés les promesses.

      Un citoyen qui veut donner la priorité au quotidien, au bonheur simple, un zélé surement, fier de l’être…

  2. Laurent dit :

    Monsieur Gaudin nous parle d’humanisme…
    C’est beau, c’est frais, on pourrait y croire si le “doyen” de son équipe mettait en application ses belles phrases.

    Monsieur Gaudin, en 2008, était élu MODEM avec Monsieur Mandement (PS), après avoir été sur la liste de M. Delahaye (PRG) au premier tour.

    Puis en 2011, Monsieur Gaudin conseiller municipal délégué aux cérémonies associations patriotiques/foires et marchés/conseil de quartier, quitte la majorité municipale. Comment ne pas y voir, sous couvert de “relations tendues avec le maire”, une première étape-une manoeuvre purement stratégique dans sa conquête de la mairie de Muret ?

    Dès lors, Monsieur Gaudin a du mal à exister au sein du conseil municipal. Il est dans l’opposition sans y être, et surfe depuis peu sur la vague apolitique. Est-ce un choix, ou une ligne imposée faute, justement, du soutien d’un parti ? Nous ne saurons pas.

    Toujours est-il que, comme le dit Manavipale si justement, il utilise les réseaux sociaux (facile à vérifier donc) pour déverser des mensonges, colporter des rumeurs… N’EST ON PAS EN DROIT D’ATTENDRE AUTRE CHOSE D’UNE PERSONNE QUI VEUT DIRIGER UNE VILLE DE 25 000 HABITANTS ? Quand le comprendra-t-il ??? Le “doyen” ne devrait-il pas donner l’exemple ???

    Je souhaite savoir ce que M. Gaudin fera entre les deux tours s’il n’est pas qualifié : va-t-il choisir Mandement/Delahaye après s’être mis en opposition avec eux, ou un autre, après avoir critiqué, à tout va, tout le monde ? Ce serait bien qu’il se prononce là-dessus, plutôt que de raconter des choses inintéressantes.

    • bardeau dit :

      Cf commentaire ci dessus, c’est bon ça soulage de se défouler sur un commentaire ? Pour qui roulez vous ? Pour quelle cause ?

      J’oubliez ! Pour savoir ce que l’on fera entre les deux tours, il suffisait de nous le demander c’est décidé depuis notre 1ère réunion… : nous irons la ou l’ambition politique-politicienne ne va pas. Je vous laisse relire la définition de citoyen…

      L’incompréhension mène normalement au questionnement, alors posez ces questions à notre équipe nous y répondrons… Tout simplement

      A bientôt !

      Un citoyen qui veut donner la priorité au quotidien, au bonheur simple, un zélé surement, fier de l’être…

  3. Patrick dit :

    Mr Gaudin pense que les autres candidatures ne sont pas capables de fédérer… Que lui soit capable déjà de fédérer 35 noms sur sa liste (sans en perdre, comme cela se passe actuellement) et il pourra juger des autres!!!!

  4. Laurent dit :

    Monsieur Bardeau,

    merci de nous dire que votre décision est prise depuis votre première réunion. Car Monsieur Gaudin est bien muet sur le sujet. Il serait bon qu’il se prononce publiquement, clairement… J’ai posé la question, vous n’y avez pas répondu.
    Je n’oublie pas que Monsieur Gaudin a fusionné en 2008, aux côtés de M. Delahaye, pour le fabuleux succès que l’on connait. Il est donc légitime de se poser cette question, tant monsieur Gaudin change d’avis comme de parti…
    Quand on a été au sein de multiples partis politiques et qu’on met tant de temps à constater qu’il vaut mieux être apolitique… je me pose des questions…
    Monsieur Gaudin veut surfer sur la vague de rejet des partis politiques, tout comme il a tenté de surfer la vague “orange” il ya quelques années, et d’autres avant, sans jamais réussir un tube…
    Faudrait pas qu’il finisse le nez dans le sable…

    Quand à moi, je ne roule pour personne, et surtout pas pour Monsieur Gaudin.
    J’attends impatiemment qu’il se prononce en réunion publique sur des phrases qu’il a écrites sur les réseaux sociaux… Il va bien falloir les assumer…

  5. MANAVIPALE dit :

    Cher Monsieur Bardeau,

    “nous irons la ou l’ambition politique-politicienne ne va pas”….vous voici si bien résumé par vous même.

    Un message clair, nouveau et porteur d’espoir.

    A défaut d’inquiéter Mr Mandement, continuez donc à le faire rire….notamment au prochain conseil municipal !!!

    Bonne campagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.