Pierre Cohen en campagne sans le dire « Nous avons des atouts »

Jeudi dernier, Pierre Cohen a tenu sa sixième et dernière conférence de presse de rentrée avant les prochaines municipales. D’entrée de jeu, le maire de Toulouse a mis les points sur les i aux nombreux journalistes présents : « tant que je ne suis pas désigné par mon parti, je ne parle pas en tant que candidat. Je répondrai à certaines questions dans un mois et demi quand je serai retenu par les militants du Parti Socialiste.» Mais c’est inévitablement sur les échéances électorales à venir que Pierre Cohen s’est principalement exprimé avant de qualifier cette rentrée de « difficile » sur les plans national et international, mais avec des « satisfécits » sur le plan local : « nous avons à Toulouse réellement des atouts» a déclaré le maire de Toulouse, faisant référence notamment à la filière aéronautique et spatiale ainsi qu’aux « ressources territoriales ». Interrogé sur la stratégie d’Europe Ecologie les Verts de conduire sa propre liste en mars 2014, Pierre Cohen s’est montré optimiste : « j’ai pris acte de la décision des Verts qui peut mûrir. On a des chances d’être encore ensemble. » Toujours à gauche toutes, le futur candidat, s’est déclaré « plus convaincu de l’importance et de la force du parti communiste que du parti de gauche sur le territoire toulousain. » Sur d’éventuels autres alliés, «il n’y a aucune raison d’aller chercher un MoDem qui a été dans l’opposition pendant tout le mandat et qui est une force politique locale assez éclatée.» a expliqué Pierre Cohen. A droite, outre le FN qui « a pris une nouvelle dimension », Pierre Cohen a davantage préféré tacler « l’UMP et son président qui n’a pas eu de scrupule à soutenir la tendance dure » du parti : « cela a été pour moi un vrai bouleversement » a-t-il confié. Quant à la grogne anti-gouvernementale, pas de quoi inquiéter la gauche toulousaine : « des gens font la différence entre la dynamique locale et quelques insatisfactions nationales. Je n’entends pas de rejet mais une forte attente» a assuré Pierre Cohen. Rendez-vous le 10 octobre pour le vote des militants socialistes.

 

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.