Patrick Jimena, son appel du 7 mai

Le 28 mars dernier, les écologistes columérins adoubaient le conseiller général Patrick Jimena pour partir à la conquête de la mairie de leur ville. Mais c’est pourtant bien sans étiquetage politique que Patrick Jimena a lancé le 7 mai dernier un appel « à la naissance d’un mouvement citoyen », avec la ferme intention de réunir tous ceux qui se disent prêts à faire tomber « un système en place. » Ce premier acte de campagne a été posé dans la rue, comme un symbole pour la suite, « toutes les conférences de presse se feront en public, nous n’avons rien à cacher. Des forums dans nos rues, un parlement de la ville, c’est aussi ça la manière dont je conçois la politique » a scandé Patrick Jimena. Preuve qu’un mouvement de fond est en passe de se  structurer autour de l’élu écologiste, il n’était pas seul pour lancer cet appel. Le conseiller municipal MoDem Rudi Sordes, et le suppléant de la députée Monique Iborra, Alain Mila, étaient présents aux côtés notamment du porte-parole du groupe EELV de Colomiers, Alain Refalo. Des personnalités diverses qui semblent prêtes à aller au combat ensemble : « Il faut qu’on s’apprivoise car le sensible et l’humain seront importants durant cette campagne. On va se faire plaisir ! » Patrick Jimena ne compte d’ailleurs pas s’arrêter là en matière d’ouverture politique : « Je n’exclus rien et rien n’est écrit. Cet appel s’adresse donc aussi aux militants du Front de Gauche et à François Dumas. » La campagne est donc bien lancée à Colomiers avec un candidat qui « est remonté comme une pendule. »

Thomas Simonian

“Monique Iborra, Députée de la 6ème circonscription de Haute-Garonne, veut préciser qu’Alain Mila ne représentait que lui-même. Il appartient aujourd’hui à un mouvement politique qui n’est pas le Parti socialiste.”



UN COMMENTAIRE SUR Patrick Jimena, son appel du 7 mai

  1. farid bey dit :

    ils sont amusants les écolos, ils lancent des appels pour trouver des candidats, la preuve qu’ils ne sont pas assez nombreux ou implantés pour faire une liste. De plus, partout, ils gouvernent avec le ps et ne sont en opposition REELLE sur rien, même sur le nucléaire, la preuve hollande fait ce qu’il veut et la transition énergétique, ce n’est pas le cadeau bonux. Ils gouvernent à la région, dans les mairies, les départements. le Vers de la démagogie est dans le Vert du parti. Allez, du balai.. Mélenchon compris, lui qui incarne si bien le socialiste défroqué, version chavez gaulois .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.