Parti socialiste de Haute-Garonne: « Fiers de Toulouse et de la gauche »

Ce week-end les socialistes toulousains étaient sur les marchés pour lancer une grande campagne de communication. 200 000 tracts ont ainsi été distribués valorisant le bilan de Pierre Cohen.

Apporter son soutien au maire de Toulouse, sans pour autant se dire en campagne pour les municipales de 2014. Un tour de force du PS 31 qui a organisé le week-end dernier une campagne terrain sur les marchés du centre-ville : « La ville se transforme, s’améliore. Nous sommes fiers du bilan du mandat de Pierre Cohen qui est extrêmement positif », se satisfait Emmanuel Auger, secrétaire du comité de ville du Parti socialiste. Néanmoins, le PS n’oublie pas de faire son mea culpa.  En marge de cet événement, la fédération de Haute-Garonne fait le point cinq ans après l’accession du parti au Capitole. « 80% de notre programme a été réalisé » mis à part « certains engagements (…) faute à la sous-estimation du temps et de financement.» reconnaît l’adjoint au maire François Briançon qui prend pour exemple la gratuité des transports pour les étudiants.

Mais les socialistes de revenir aussi sur la brochure distribuée il y a quelques semaines par l’association « Toulouse Avenir » présidée par l’ancien maire UMP Jean-Luc Moudenc. «Sur la couverture M. Moudenc dénonce la saleté et l’insécurité de la ville. J’ai cru qu’il s’agissait d’un tract de l’extrême droite.» attise François Briançon. Pour Emmanuel Auger, dire que la ville est sale, est « choquant » : « C’est cette image-là que nous voulons véhiculer de la ville ? En parlant ainsi, il (Jean-Luc Moudenc, ndlr) s’en prend aux agents municipaux et aux Toulousains. S’il n’aime pas Toulouse, nous ne le retenons pas !»

Elsa Nardari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.