Nous dévoilons un courrier du maire : Pierre Cohen met en garde TLT en défendant la pluralité

Le maire a écrit le 5 septembre dernier au tout nouveau président de TLT, Emmanuel Schwartzenberg. Dans un contexte difficile pour la chaîne locale, tant au niveau économique que de sa gouvernance, Pierre Cohen a souhaité, en tant que représentant de l’actionnaire majoritaire (la mairie de Toulouse détient 51,5% du capital), poser certains enjeux, dresser un cahier des charges éditorial précis et mettre en garde sur certaines valeurs auxquelles il ne compte pas déroger. Nous vous dévoilons quelques extraits de ce courrier signé Pierre Cohen.

Concernant l’avenir de TLT, Pierre Cohen se montre optimiste mais invite Emmanuel Schwartzenberg à ne pas oublier que la chaîne « d’origine locale a vocation régionale. Les programmes de la chaîne doivent tenir compte de cette particularité qui légitime son existence. Les magazines comme les journaux d’information doivent ainsi couvrir l’actualité politique, économique, sociale, culturelle et sportive de notre ville comme de notre agglomération et plus largement de notre région. » Pour le maire de Toulouse, il s’agit ainsi de défendre une mission « d’intérêt général » en faisant de TLT « un moteur de cohésion sociale ». A l’heure où l’entrée dans la campagne municipale a commencé à sonner, Pierre Cohen souligne fortement qu’il ne souhaite pas que TLT ait l’image d’un outil de propagande. Dans un dossier que nous avions consacré à TLT en juillet dernier, le conseiller régional UMP Sacha Briand, proche de Jean-Luc Moudenc, avait d’ailleurs attaqué en ce sens : « Il n’y a pas d’analyse contradictoire sur les grands dossiers de la municipalité.» Des propos qui avaient été plutôt confirmés en off par un ancien salarié de la chaîne : « Quand la ville est à droite, cette télé est plutôt colorée à droite, quand elle est à gauche, elle est plutôt colorée à gauche. Mais ce ne sont pas forcément des consignes. On sait pour qui on travaille donc on s’autocensure.» Dans le courrier que Pierre Cohen a adressé à la direction de TLT, il met en garde vertement la direction de la chaîne et compte bien imposer des principes d’équité clairs et transparents : « Vous n’ignorez pas, enfin, que nous allons entrer prochainement dans la campagne des élections municipales. Je vous demande, à cet égard, que la chaîne soit exemplaire en matière d’impartialité et traite tous les candidats ou leurs soutiens sur un strict pied d’égalité. Le respect de cet engagement garantit le bon déroulement du débat démocratique auquel j’attache, vous le savez, la plus grande importance. » Une chose est certaine : si TLT a été durant de longs mois un dossier qui aura fait du bruit dans les couloirs du Conseil Régional (suite à une aide de la région de 1,5 millions d’euros sur trois ans et à la vraie-fausse nomination du directeur de cabinet de Martin Malvy à la direction de la chaîne), Pierre Cohen démontre là qu’il a repris fortement la main sur ce dossier.

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Nous dévoilons un courrier du maire : Pierre Cohen met en garde TLT en défendant la pluralité

  1. AllisterToulouse dit :

    M. Cohen se pose pour une fois en défenseur de la pluralité de la parole, à défaut de la pensée. De plus en plus contrôlée à l’échelon national, tout opposant à la gauche caviar ou anarcho libertaire étant automatiquement traité de “facho” ou “homophobe” par ex.

    Donnons-lui le mérite d’installer posément le débat. Nous verrons concrètement dans la durée si toutes les sensibilités peuvent d’exprimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.