Municipales: Daniel Rougé soutient Jean-Luc Moudenc

 

A cinq mois des municipales, Jean-Luc Moudenc dévoile l’identité de son premier colistier issu de la société civile.

 

C’est son tout premier mandat politique. Daniel Rougé, 60 ans, est le premier colistier issu de la société civile présent sur la liste de Jean-Luc Moudenc aux prochaines municipales. Sur « la philosophie de sa démarche », le candidat UMP s’explique : « Quand je vois le populisme ambiant, le scepticisme de nos concitoyens à l’égard de la chose politique, je pense que c’est une réponse de nature à recréer le lien de confiance entre les citoyens, les élus, les pouvoirs publics. » Une liste qui sera composée à 50% de personnalités hors sphère politique : « Mon intention est de présenter une équipe capable de porter un nouveau projet. La société civile va être un des moyens les plus forts de provoquer un regard neuf sur la ville» assure le candidat UMP. Biterrois d’origine, Daniel Rougé, a été réélu en 2009 Doyen de la faculté de médecine de Rangueil. A la fois médecin, universitaire et chercheur, « connu et reconnu de ses pairs, Daniel Rougé n’est pas qu’un technicien. C’est un humaniste, attaché aux valeurs de la République, de la laïcité qui a l’habitude de donner du sens à son action.»  précise JL Moudenc. Parmi les thématiques défendues par Daniel Rougé, « il y a au-delà des CHU, à structurer une offre de soins libérale avec des maisons de santé pluridisciplinaires en dehors mais aussi dans Toulouse pour une meilleure possibilité de soins. » Pour Jean-Luc Moudenc, un « GPV humain » est indispensable : « A quoi sert la rénovation urbaine si le service à la personne est en recul ? » Et de pointer du doigt « Le Mirail, Empalot, Rangueil, Saouzelong » en proie à la « désertification médicale. » Et alors qu’il émet une opinion « plutôt défavorable » sur les salles de shoot, interrogé cette fois sur l’Oncopole, le colistier de JL Moudenc considère « le projet tellement fort qu’il a déjà gagné. Il va porter la ville et la région. Ce qui m’intéresse est que cette ville gagne en qualité, en bien-être.» Quant à son implication auprès de Jean-Luc Moudenc, Daniel Rougé déclare : « Je trouve l’homme intéressant. Il a bon caractère et nous partageons de nombreuses idées. » Il refuse toutefois de « s’enfermer dans une étiquette politique » : « quand une idée est bonne », dit-il, « elle peut venir de partout. »

 

Claire Manaud

 

 

 



UN COMMENTAIRE SUR Municipales: Daniel Rougé soutient Jean-Luc Moudenc

  1. Pierre saintrailles dit :

    Représentant de la société civile qui gagne plus de 10000 euros par mois, ça commence bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.