Municipales Colomiers : Karine Traval-Michelet assume son statut de favorite

« Nous sommes dans un moment d’échanges et d’explication de notre projet. » Le sourire est là. Dans une permanence où l’agitation de la campagne bat son plein, Karine Traval-Michelet prend place pour répondre à nos questions… Les fidèles Arnaud Simion (n°2) et Philippe Briançon (n°12) passent furtivement pour se munir de tracts, et ainsi partir à l’assaut des boîtes aux lettres du centre-ville : « Le travail paie toujours » s’enthousiasme d’ailleurs la tête de liste socialiste. Celle qui est aujourd’hui adjointe auprès de Bernard Sicard chargée de l’Urbanisme se sent prête à relever un défi de taille : s’inscrire dans l’histoire socialiste de la ville (« nous devons en être fiers ») tout en incarnant le renouveau (« je porte une nouvelle ambition »). Les premiers retours sont d’ailleurs positifs selon l’intéressée : « Le message commence à passer. On sent la dynamique, les Columérins viennent vers nous. » Sur la partie programmatique, Karine Traval-Michel propose d’associer les habitants tout au long du futur mandat : « nous comptons mettre en place des comités de quartiers. » Il s’agit pour elle de signer « un véritable pacte de confiance » avec les électeurs : « Je m’engage pour ma ville pour six ans…  (…) Peut-être plus », ajoute-t-elle-même avec un brin de malice. Le programme de la liste « Générations Colomiers » propose des axes forts avec la rénovation de groupes scolaires ou des nouveautés en matière de culture : « Nous rénoverons le Hall Comminges même si nous ne souhaitons pas entrer en concurrence avec d’autres sites de la métropole. Par ailleurs, nous misons sur un nouveau cinéma. L’actuel a des salles obsolètes, et pourtant il a vu sa fréquentation augmenter considérablement. Le besoin est là. »

« Pas de FN. Un vrai soulagement » (K. Traval-Michelet)

Le projet métropolitain est également une priorité pour la dauphine désignée de Bernard Sicard, même si elle s’oppose avec détermination au projet de seconde rocade portée la semaine dernière en conférence de presse par Damien Laborde (leader de l’opposition) et Jean-Luc Moudenc : « Je suis convaincue qu’il y a d’autres solutions. Celle-ci est celle du passé. Je porte avec Pierre Cohen le projet de maillage du territoire avec les transports en commun. » Une campagne municipale comporte toujours son lot de rumeurs et Karine Traval-Michelet n’échappe pas à la règle. Certaines aujourd’hui lui prêtent de hautes ambitions… Bien au-delà de sa ville : « Je profite de cet entretien pour couper court à toutes ces rumeurs. Les choses sont très claires dans ma tête : Colomiers avant tout ! Je suis d’ailleurs très attachée à la problématique du non-cumul des mandats. » Le verbe haut, la candidate envoie donc ainsi des signaux clairs en direction de ses adversaires. Y compris ceux qui sont sur sa gauche et qui souhaitent créer la surprise. Une allusion à peine déguisée à Patrick Jimena et François Dumas : « Leurs listes. Que dire ?… Qu’un casting ne fait pas un projet politique. » En revanche, la socialiste dit se réjouir du fait que le Front National ne soit pas arrivé à constituer une liste : « C’est un vrai soulagement. Cela démontre que les Columérins ne veulent pas de ces thématiques qui brutalisent. Ils veulent conserver notre vivre ensemble. » Heureuse d’être en campagne, Karine Traval-Michelet ne se pose plus de questions : « C’est la dernière ligne droite. Je n’ai qu’un objectif : être le plus haut possible au soir du premier tour. » Un tempérament.

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Municipales Colomiers : Karine Traval-Michelet assume son statut de favorite

  1. Pierre dit :

    La phrase suivante choque :
    “nous comptons mettre en place des comités de quartiers. » Il s’agit pour elle de signer « un véritable pacte de confiance » avec les électeurs”

    En effet, pourquoi ne pas avoir fait cela avant ? Cela ne ressemble à l’état d’esprit de l’équipe en place qui fonctionne sur la pression / la censure / le clientélisme;

    Donc la réalité, c’est pas la démocratie participative à Colomiers

    Enfin qu’elle puisse avoir le sentiment d’être favorite n’est pas étonnant compte tenu qu’elle est dans une bulle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.