Municipales Aussonne / Sabrina Suze appuie sur le champignon

La campagne est chaude à Aussonne, et l’incertitude sur l’issue de la campagne grandit. Le maire socialiste sortant, Lysiane Maurel, est fortement attaqué. Depuis de longues semaines, la chef de file de l’opposition Sabrina Suze bat la campagne pendant que la majorité se déchire… Un ex-adjoint, le PRG Frédéric Salaün, a annoncé il y a deux semaines dans nos colonnes vouloir briguer la mairie. Depuis, son slogan de campagne a été dévoilé sur les réseaux sociaux : « Ensemble vivre Aussonne, pour la commune que nous aimons. » En avance dans cette campagne, Sabrina Suze prend acte de cette nouvelle candidature à gauche : « C’est bien la preuve du côté autoritaire du maire sortant. Même dans ses rangs ça coince… Ceci dit je ne ferai pas d’alliance avec Frédéric Salaun. Chacun sa campagne. » Les propos sont fermes car Sabrina Suze compte bien profiter de ces désaccords à gauche pour imposer son rythme dans cette campagne : « Nous sommes désormais à 500 portes visitées, et nous ne sommes quasiment jamais refoulés. Les habitants se plaignent notamment de ne jamais avoir de retours quand ils adressent des demandes au maire… » Porte-à-porte, tractages, présence dans la presse locale, Sabrina Suze ne ménage pas ses efforts et se prépare à annoncer sa liste fin janvier : « Elle est bouclée. Et ayant plus de demandes que de places, nous avons dû faire des choix… Nous avons une liste représentative de la ville avec notamment des parents d’élèves ou des responsables associatifs. » Concernant le programme, les grandes lignes sont arrêtées pour celle qui revendique être à la tête d’une liste sans étiquette, « mais rien n’est figé pour autant car nous continuons à enregistrer les bonnes idées issues de nos rencontres avec les habitants. » Partout où elle passe dans sa commune, Sabrina Suze ressent des ondes positives : « Les Aussonnais veulent voir de nouvelles têtes. Il y a une ambiance de renouvellement. »

Thomas Simonian

 



UN COMMENTAIRE SUR Municipales Aussonne / Sabrina Suze appuie sur le champignon

  1. Jacques A dit :

    La campagne est chaude? Ah bon!!! Mise à part quelques visites chez les commercants on ne voit pas souvent l’opposition dans les manifestations proposées par les associations, les animations du comité des fêtes etc etc!
    Je ne savais pas que l’UMP était un parti sans étiquette!!!! N’ayez pas de honte de dévoiler votre côté politique. Etre de droite n’est pas une tare!
    Autre chose, il y a bien longtemps que le conseillé PRG s’est de lui même éjecté de la liste de la majorité actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.