Municipales à Blagnac: Bernard Keller : « Nous serons élus »

Ce matin, Bernard Keller, candidat aux municipales, a présenté sa liste « Blagnac à cœur » et son programme : « je le fais avec le sentiment du devoir accompli, d’engagements qui ont été tenus et la certitude d’un bilan largement mesurable », a-t-il déclaré à la presse. Ils sont trente-cinq colistiers aux côtés du maire sortant : 13 PRG, 10 PS, 4 MoDem, 2 EELV, 1 PCF et 5 Sans Etiquette. Une équipe « fédérée autour des valeurs de la gauche plurielle et du centre,  expérimentée, avec une parfaite connaissance des rouages de l’intercommunalité », a commenté Bernard Keller. Dans ses rangs, « le Monsieur chiffres et stratégie » de l’équipe municipale sortante, Joseph Carles : « Demain, parce que nous serons élus, il sera le premier adjoint au maire » prédit Bernard Keller. Interrogé sur l’adhésion de l’élue Marie-Christine Calvairac à la liste concurrente « Pour les Blagnacais » emmenée par Bernard Loumagne, le numéro Un de « Blagnac à cœur » répond : « En novembre Madame Calvairac a dit qu’elle avait l’intention de quitter le PS – je ne suis pas sûr qu’elle l’ait fait – mais que pour autant, elle restait très fidèle à « Blagnac à cœur » et à Bernard Keller. Ces engagements n’ont pas été tenus ni avec le PS ni avec Bernard Keller. » Et sur l’éventuel retrait de délégation (technologies de l’information et tourisme d’affaires) à laquelle Marie-Christine Calvairac s’attend, comme cette dernière l’a déclaré hier à la presse, Bernard Keller poursuit : « la victimisation de cette liste finit par faire sourire. Il faut aussi rappeler que des indemnités sont versées et qui continuent à être versées par rapport à un engagement qui a été pris.»

Cinq caméras supplémentaires

Et dans les cartons de la liste « Blagnac à cœur » notamment, le renforcement de la vidéoprotection « qui a fait ses preuves » assure Bernard Keller. A l’heure actuelle, 32 caméras sont disséminées dans cette ville de 25000 âmes. Il pourrait y en avoir cinq supplémentaires « et notamment sur Andromède » car « ses habitants le demandent », indique le numéro Un de la liste« Blagnac à cœur ». En revanche, pas de baisse annoncée de «  la taxe sur le foncier bâti. Le faire, ce serait couper les ailes de Blagnac, mais on ne l’augmente pas », s’empresse d’ajouter Bernard Keller qui revendique « seize ans de stabilité fiscale. » En tout, ce sont dix engagements (autour des transports, de l’emploi, de la qualité de vie entre autres) que la liste« Blagnac à cœur » défend autour de son leader dont c’est la dernière candidature. Une réunion publique se tiendra demain soir salle de l’Auditorium de la Mairie, place Jean Louis Puig à 18h30.

 

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.