Quand le Mouvement des jeunes socialistes joue la fronde

©DR

Rififi. Les 10 et 11 février derniers, le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) organisait son congrès. Depuis, certains militants dénoncent des fraudes et pointent du doigt la proximité entre la nouvelle direction et Benoît Hamon. En Haute-Garonne, le président de la fédération Daniel Molina fait partie des contestataires et n’hésite pas à parler de scission. Le dernier congrès a mis à jour les divisions au sein du Mouvement des jeunes socialistes (MJS). Issue de Transformer à gauche, le courant majoritaire considéré comme […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.