Moudenc veut rassembler

Laurence Arribagé et Jean-Luc Moudenc à la conquête des électeurs d'Alain Fillola

Le premier tour est bel et bien terminé pour l’ancien maire de Toulouse : « Avec Laurence Arribagé, nous avons mené une campagne de terrain. Nous nous sommes immergés pendant un an dans cette circonscription. Nous sommes les seuls à avoir fait un travail de fond. Ce travail me ressemble. » Il ne  reste plus qu’une cible à Jean-Luc Moudenc pour l’emporter sur cette fameuse troisième circonscription, François Simon. Pour convertir cette campagne en victoire, le pari de JLM est celui du rassemblement : des électeurs du Front National à ceux d’Alain Fillola : « Je souhaite rassembler toute la famille y compris les cousins éloignés. » Pour conforter ses propos, le leader départemental de l’UMP s’est amusé à lister les soutiens arrivés dans cette dernière ligne droite tels Laurence Massat Guiraud-Chaumeil (qui était la candidate centriste sur la circonscription), François Chollet, Christine de Veyrac, etc. Alors si la cible est bien désignée, l’objectif est aussi de convaincre une partie de l’électorat d’Alain Fillola, dissident socialiste du premier tour. Et pour cela, toutes les munitions sont bonnes à exploiter, y compris les citations du maire de Balma sur François Simon. Un peu à l’image de la campagne de Nicolas Sarkozy qui reprenait à son compte les dires de Ségolène Royal ou de Laurent Fabius sur François Hollande. Cela n’a pas porté chance à l’ancien président de la République … Dimanche, nous saurons si cette stratégie de deuxième tour aura été payante pour l’ancien maire de Toulouse.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.