Métro à Labège : le ministre des Transports, Alain Vidalies, s’en mêle

Photo Metro

Saga. Alors que le dossier du PLB enflamme la gauche locale, le ministre des Transports propose une rallonge financière pour la réalisation du projet.

 

Mardi dernier, une délégation d’élus locaux a été reçue au ministère des Transports pour plaider le dossier PLB : le député de Haute-Garonne Kader Arif, la présidente de Région Carole Delga, le président du Département Georges Méric, le président du Sicoval Jacques Oberti et la conseillère régionale Michèle Garrigues étaient présents. A la fin de cette réunion, l’État a renforcé son engagement financier en faveur du projet en proposant de rajouter 15 millions d’euros à l’enveloppe initiale de 20,5 millions. Le Département porterait sa participation de 60 à 65 millions d’euros et la Région de 20 à 25 M€, tandis que le Sicoval maintiendrait sa partie du financement. Alors que la métropole a renoncé au PLB, elle a proposé de relier la ligne B à la future 3e ligne grâce à un téléphérique urbain. Solution qui n’a pas été jugée satisfaisante pour le Sicoval. Le ministre et les élus présents à la réunion suggèrent que Tisséo reporte le budget du téléphérique (40 millions d’euros) sur le PLB : « La solution envisagée ne laisserait à la charge du SMTC que 25 millions d’euros sur les 50 initialement constatés », indique le communiqué d’Alain Vidalies, qui propose de rencontrer Jean-Luc Moudenc et le président du SMTC Tisséo Jean-Michel Lattes, le 21 avril prochain.

 « Un artifice budgétaire »

Ce dernier regrette que « les principaux financeurs de cet équipement » n’aient pas été conviés à la réunion de mardi dernier, qui a abouti selon lui à « un artifice budgétaire ». Il estime que « Soustraire du coût du ‘‘PLB raccourci’’ des sommes qui ont vocation à financer une part de la 3e ligne n’est pas sérieux. Sauf bien sûr, si en sus, le Sicoval, le Département, la Région et l’État décidaient, au bénéfice des habitants de toute l’agglomération, et non du seul sud-est, de financer la 3e ligne dans les mêmes proportions. » Le consensus n’est pas encore trouvé…

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.