Marine Le Pen fait campagne à Toulouse

En pleine campagne municipale, Marine Le Pen est venue en terres blagnacaises pour soutenir les candidats frontistes haut-garonnais : « Nous n’avons jamais eu un tel nombre de listes aux élections municipales. Avec nous, c’est la fin du bipartisme de la politique française. » La confiance est donc de mise du côté de Marine Le Pen, et ce malgré des sondages en légère baisse sur le plan national. D’ailleurs la présidente du Front National attend beaucoup des futurs résultats électoraux en terres haut-garonnaises, pourtant réputées pour être plutôt favorables aux partis de gauche : « Il y a des territoires ancrés à gauche qui vont, vous allez voir, exprimer un dégoût de la politique menée actuellement par les socialistes. » Un espoir qui vaut également pour Toulouse : « Nous avons de grandes chances d’être au second tour, et nous nous maintiendrons à Toulouse. » Une position qui ne peut que mettre en difficulté l’UMP dans la ville rose, surtout quand on parle du slogan « Voter FN, c’est voter Cohen » à Marine Le Pen : « Le candidat UMP ne fait que réciter l’argumentaire de Mr Copé… Mais il a tout faux ! Il faut qu’il apprenne à lire les derniers résultats électoraux. Partout où le FN monte, le PS baisse… » La présidente du FN a donc clairement monté le ton samedi dernier, en mettant sur orbite la candidature de Serge Laroze dans la ville rose : « La vraie opposition, c’est nous. »

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.