Mariage gay, l’UMP 31 dans le débat

On savait le débat du mariage pour tous électrique. Confirmation a été donnée mardi dernier lors d’une soirée proposée par la conseillère régionale Elisabeth Pouchelon. A la tribune Philippe Orillac, président national de l’Autre Cercle, fédération d’associations d’homosexuels, a fait face avec sobriété et clarté à une salle largement opposée à son point de vue : «L’homosexualité n’est pas un choix de vie. La plupart d’entre nous préférerait être hétéros…  Le mariage symbolise avant tout l’Amour entre deux personnes.» Face à lui, Xavier Bongibault, porte-parole national du collectif «La manif’pour tous» a fait preuve d’efficacité : «C’est un débat passionné qu’il faut savoir dépasser. Nous demandons des états généraux à ce gouvernement qui instrumentalise les débats sociétaux. Nous allons mettre le peuple silencieux dans la rue…» Si les débatteurs ont su échanger dans la dignité, c’est dans la salle que l’ambiance s’est vite électrisée avec l’intrusion de militants gays et lesbiennes, armés de pancartes aux messages explicites : «Votre civilisation c’est comme votre avis, on n’en veut pas.» Bousculade, cris et arrivée de la police, rien n’aura déstabilisé une Elisabeth Pouchelon qui a tenu à mener à son terme la soirée : «Je respecte leur opinion mais pas leur violence.»

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Mariage gay, l’UMP 31 dans le débat

  1. Gay Factory dit :

    “L’homosexualité n’est pas un choix de vie. La plupart d’entre nous préférerait être hétéros” citation risible qui n’engage absolument que son auteur.

    Quand aux débordements, ils sont toujours plus nombreux dans ce genre de manifestation et c’est bien dommage car cela décrédibilise le mouvement.

    Bon article synthétique au demeurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.