Marciel, Ramos … Coup d’accélérateur !

Il y a quelques semaines, ils annonçaient à la presse qu’ils lançaient leurs « Etats généraux ». A dire vrai, cette initiative avait même fait grincer quelques dents au sein de leur propre famille politique. Les adjoints PRG de Pierre Cohen avaient ensuite réuni leurs troupes coup sur coup pour accueillir l’adjoint de Delanoë, Jean-Louis Missika, ainsi que le Prof. Sicard. Accompagnés aujourd’hui de leurs collègues élus toulousains et radicaux, Maryse Jardin-Ladam et Bruno Amiel, ils annoncent l’ouverture d’un nouveau débat : « La gauche à Toulouse : actions et perspectives. » Ils avaient prévenu être prêts à s’autoriser un droit d’inventaire de leur propre action municipale, mais aussi de leur majorité… Ils le font ! Ils tiendront même sur le sujet une réunion publique ce vendredi salle Osète en présence du maire Pierre Cohen. Sans renier leur travail municipal, bien au contraire, « nous avons pris à bras le corps nos délégations » clame d’ailleurs Alexandre Marciel, président du cercle PRG Toulouse Métropole. En pleine élaboration de leur projet municipal pour 2014, les élus toulousains du PRG prônent pour une « municipalité qui ose expérimenter. Les collectivités de notre pays n’ont pas la culture du risque. » Ils sont comme ça les radicaux de la ville rose, « un laboratoire d’idées, nous devons être à l’avant-garde avec un regard sincère sur la mutation que vit notre société. » En charge à la mairie de Toulouse des seniors, de la petite enfance, des cimetières et de la propreté, ces élus sont fiers de leur bilan, même s’ils reconnaissent le travail qu’il reste à faire : « Nos délégations couvrent un champ assez large. Elles touchent la population de notre ville avec ce qu’il y a de plus humain. Cela nous permet de mettre en avant les valeurs du radicalisme » ajoute Bruno Amiel. Le PRG est bien décidé à faire entendre sa voix. Confirmation jeudi dans nos colonnes avec une interview du président départemental, Christophe Delahaye. Vous y découvrirez un « coup de chaleur » entre PS et PRG.

Thomas Simonian

Réunion publique du Cercle PRG Toulouse Métropole, vendredi 22 mars 20h salle Osète



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.