L’UMP réunit ses troupes à l’Union

Meeting UMP à Toulouse

C’est à la «Grande Halle de l’Union» qu’un trio de choc formé de François Baroin, Alain Juppé et François Fillon avait donné rendez-vous aux militants UMP de Haute-Garonne et des départements voisins (Brigitte Barèges pour le Tarn-et-Garonne, Yves Censi pour l’Aveyron ou Bernard Carayon pour le Tarn étaient présents) pour soutenir la campagne de Nicolas Sarkozy. C’est d’ailleurs le président départemental du parti présidentiel, Jean-Luc Moudenc, qui a ouvert le bal en remerciant le gouvernement «d’avoir autant investi en Midi-Pyrénées ; d’avoir autant fait confiance à notre région.» L’ancien maire de Toulouse faisait notamment allusion aux pôles de compétitivité entre autres. C’est ensuite l’inclassable maire de l’Union Georges Beyney qui a permis à la salle de sourire dans cette dernière ligne droite de la campagne : «Je vois qu’il y en a qui n’aiment pas le rose ici !» François Baroin a ensuite investi la scène en raillant l’entourage du candidat Hollande, et en s’amusant avec des citations bien senties dont la plus connue vient de… Ségolène Royal : «Le point faible de François Hollande c’est l’inaction.» C’est ensuite dans la peau du Ministre de l’Economie qu’il a défendu le bilan du Président sortant : «Il fallait sauver les banques, pas les traders, je dis bien les banques. Il fallait sauver les économies des gens. Et ça nous le devons au courage, à la vision et au talent de Nicolas Sarkozy.» Puis c’était le tour de celui que beaucoup d’électeurs de droite auraient sans doute vu dans la peau du candidat, Alain Juppé, venu prêcher pour une mobilisation totale jusqu’au dernier moment : «Il faut mouiller la chemise jusqu’à dimanche prochain.» Le Ministre des Affaires étrangères a tenu à rappeler lors de ce meeting la stature internationale de Nicolas Sarkozy («Il fait entendre haut et fort la voix de la France partout dans le Monde.») en concluant par un slogan efficace auprès des militants : «C’est Sarko qu’il nous faut !» C’est bien entendu le Premier Ministre François Fillon qui a conclu cette réunion publique de soutien avant le premier tour : «La France est notre protection. Notre seconde famille. Et une famille ça se défend ! Je vous demande de vous mobiliser pour elle.» Message reçu ? Réponse dimanche dans les urnes.

Thomas Simonian

Retrouvez l’ensemble des photos du meeting ici



UN COMMENTAIRE SUR L’UMP réunit ses troupes à l’Union

  1. Thierry drezet dit :

    Je ne serai sûrement pas le premier à vous adresser un commentaire: je découvre à peine maintenant, 3h du matin, le 20 avril, votre compte rendu (très résumé) de notre “ré-Union” du 18… Vous ne pouviez que résumer, raisonnablement, cet inépuisable déploiement d’arguments…
    Je ne pense convaincre personne, parmi nous, de quoi que ce soit, sinon de la parfaite réussite de cette soirée, tout-à-fait logique, eu égard à la qualité de ses principaux orateurs, ainsi qu’à la flamme de leurs harangues, la justesse de leurs remarques et, même, de leurs “anecdotes”, de leurs citations. Parmi ces dernières, permettez-moi d’apprécier, particulièrement, celle, même peu charmante, de Ségolène; mais de lui avoir preféré, néanmoins, cette autre, bien plus poétique -la présence, parmi nous, à travers M. Baroin, de l’image d’Arthur Raimbault, qui lui ressemble tant, le soulignerait assez- et, surtout, plus savoureuse, je vous l’offre comme un succulent dessert, celle de “l’éléphant et de la fraise des bois”, du trop habile et si… “mordant”(…) M. Fabius…
    Vraiment, ce soir-là, nous ne sommes pas restés sur notre faim. Puissent tous les électeurs se presser à notre table !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.