L’UMP, CPNT et La Gauche moderne se «serrent les coudes»

Jean-Luc Moudenc

Des partis associés présentent leur soutien à Sarkozy

C’est le 5 avril dernier dans ses bureaux de la rue Gabriel Péri que la fédération départementale de l’UMP avait décidé de présenter à la presse les partis associés qui soutiennent la campagne de Nicolas Sarkozy. Parmi les présents : Sandra Mourgues venue représenter «La Gauche Moderne» de Jean-Marie Bockel, Régis Lasserre pour CPNT (Chasse Pêche Nature et Tradition) et Jean-Luc Rivière, Conseiller régional venu pour le Parti Radical. Si l’on tient compte de l’invitation à la presse que nous avions reçue, trois noms manquaient à l’appel.En effet, Laurent Cuzacq (Nouveau Centre), Jean Iglesis (Parti Radical) et Marie-Claire Danen (Parti Chrétien démocrate) n’étaient pas à ce rendez-vous. S’il n’y a aucune ambiguïté sur le soutien apporté nationalement à Nicolas Sarkozy par ses partis, ses absences soulignent une nouvelle fois une ambiance pesante au sein de la droite et du centre en Haute-Garonne. Pour Sandra Mourgues, le soutien est sans équivoque sur la Présidentielle : «Nicolas Sarkozy est le seul à même de diriger la France. Quant à François Hollande, son seul programme, c’est d’être contre le président actuel.» En revanche, elle a réaffirmé «que nous sommes un parti indépendant, avec ses spécificités.» Régis Lasserre a lui affirmé le désir de son mouvement d’être un complément idéal à la campagne du Président de la république : «Nous souhaitons porter le message de la ruralité.» Jean-Luc Rivière, qui est aussi membre du bureau national du Parti Radical, a rappelé la démarche de Jean-Louis Borloo qui s’est retiré du combat présidentiel au profit de Nicolas Sarkozy : «Nous ne voulions pas ajouter de la confusion à la confusion… Mais dans le bilan de ce quinquennat, il restera indiscutablement le Grenelle de l’Environnement.» Le président de l’UMP 31 Jean-Luc Moudenc s’est lui réjoui d’un changement de ton durant cette campagne : «J’observe un retour désormais positif des remontées terrain de nos militants. J’observe ce phénomène depuis environ un mois et demi, et le nombre d’adhésions est fortement en augmentation.»

Thomas Simonian

thomas.simonian@premiere-reponse.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.