L’interview décalée: Grigori Michel

Grigori Michel

Leader des Jeunes UDI 31, Grigori Michel se lance dans la campagne municipale auprès de Christine De Veyrac. Il n’est désormais plus un débutant en la matière puisqu’il s’était présenté sur la 6e circonscription lors des législatives 2012. Des idées plein la tête, il se dit plutôt déterminé et sait ce qu’il veut. La preuve…

 

La pire soirée que vous ayez connue ?

La soirée du gala 2012 de l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises, ndlr). Je suis resté à peu près 1h30… Vin de mauvaise qualité, sonorité médiocre, et puis tout simplement, j’ai horreur de la vulgarité…

 

Un souvenir de ce que vous avez acheté après avoir touché votre premier salaire ?

Je travaillais durant l’été et j’ai attendu d’avoir 18 ans en novembre de la même année pour ouvrir un PEA (Plan d’Epargne en Actions, ndlr).

 

La situation la plus délicate que vous ayez connue ?

Mon ex m’avait donné les clés de sa maison où je devais attendre son retour du travail. C’était la première fois que j’allais chez lui. Mais, dans la maison, se trouvait sa mère… que je n’avais jamais rencontrée…

 

Votre principale phobie ?

Les araignées…

 

Le plat que vous détestez ?

Les steaks tartares… Beurkkk

 

Une recette de cuisine à nous conseiller ?

On m’a fait découvrir des grignotages tout simples à préparer. Ça s’appelle des Gougères. Normalement, il n’y a que du fromage mais moi j’ajoute des dés de jambon.

 

Votre destination de vacances préférée ?

Chez mon frère à Lyon, on passe notre temps à rire et à bien vivre !

 

Votre endroit préféré à Toulouse…

Je n’en ai pas. Je me sens bien à n’importe quel endroit de Toulouse. Tout simplement, j’adore Toulouse.

 

Ce que vous ne supportez pas chez les autres ?

La vulgarité et l’irresponsabilité…

 

Un souvenir de vacances ?

Les vacances à Cassis avec mes grands-parents: les matinées ensoleillées sur la plage du Bestouan, les repas sur la terrasse avec la vue sur le Cap Canaille, les parties de carte le soir, les tartes aux abricots de ma grand-mère…

 

Un concert qui a marqué votre vie ?

Le concert de Pete Doherty sur l’île du Ramiers en novembre 2006… J’étais avec mon meilleur ami. On a passé un très grand moment ! C’était mes années lycée.

 

Quel est votre plus grand regret ?

De ne pas avoir passé plus de temps avec mon ex.

Votre film référence ?

« Suspicion », un film de Stephen Hopkins réalisé en 2000. J’ai adoré Gene Hackman, Morgan Freeman et Monica Bellucci. Ce film montre à quel point les gens peuvent être pervers quand il s’agit de trouver un coupable.

 

Si la fin du monde approchait, que vous empresseriez-vous de faire?

Il y a tellement de choses… demander pardon aux uns, dire à mes proches combien je les aime, finir de lire le « Dictionnaire philosophique » de Voltaire, relire le « Portrait de Dorian Gray » de Oscar Wilde, jouer une dernière fois de la contrebasse.

 

Propos recueillis par Séverine Sarrat



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.