L’interview décalée de Etienne Cardeilhac-Pugens

Etienne Cardeilhac Pugens
Etienne Cardeilhac Pugens

A seulement 23 ans, Etienne Cardeilhac-Pugens est déjà très engagé dans la vie politique toulousaine. Cet étudiant en école de commerce est président du Mouvement des Jeunes pour Toulouse (MJT) et soutien inconditionnel de Jean-Luc Moudenc aux prochaines élections municipales. Mais l’homme a d’autres centres d’intérêt, en témoigne notre interview décalée…

 

La phrase que vous ne supportez pas d’entendre ?

« Si Dieu existait il n’y aurait pas de guerre », parce que chacun peut comprendre que les guerres sont de l’initiative des Hommes.


Quel est votre plus beau souvenir d’enfance ?

J’avais 7 ans lorsque j’ai accompagné mes parents en Tunisie pour adopter ma petite sœur, je me souviendrai toute ma vie de ce moment où l’on nous a transmis le bébé.


Votre plus grosse gaffe ?

J’organisais une fête surprise pour une amie et je lui ai envoyé le texto descriptif du déroulement de la soirée, destiné aux invités. Le pire, c’est que je ne m’en suis rendu compte que lorsqu’elle a répondu au texto en me disant « parfait je me tiendrai à ce planning ».


Votre plus grande peur ?

Nous faisions une randonnée en montagne avec ma famille et des amis, je devais avoir une douzaine d’années. Comme d’habitude je voulais arriver le premier. Plutôt que de prendre le chemin balisé, j’ai entrepris de monter tout droit la pente enneigée. Au bout d’un certain temps, je me suis retourné et là il y avait le vide derrière moi. Je suis resté figé jusqu’à ce que mon père me repère et vienne me chercher. Depuis cette expérience, j’ai le vertige.


Votre plus belle expérience ?

Sans aucun doute l’hospitalité diocésaine. Chaque année, au mois d’août, je pars à Lourdes accompagner les personnes âgées, malades et handicapées faire leur pèlerinage. Ces rencontres, ces regards, ces dialogues sont pour moi une véritable ressource humaine et spirituelle.


Votre plus gros fou rire ?

J’ai beaucoup de respect pour les enseignants et je n’aime pas la moquerie mais j’avoue que lorsque ma prof de sports était entrain de nous crier dessus et qu’elle a reçu en pleine figure un ballon, je n’ai pu m’empêcher d’avoir un fou rire, et j’ai eu du mal à m’arrêter.


Quelle est votre émission TV préférée ?

J’aime bien les séries « Avocats et associés », « Boulevard du Palais », ou encore « Julie Lescaut ». Je regarde toutes les émissions « Des paroles et des actes » mais je regrette que beaucoup de journalistes ne soient pas neutres.


Qu’est-ce qui vous fait rire ?

« Les Guignols de l’info » sur Canal, Fabien Féyèch sur Virgin Radio le matin, et bien sûr Gad Elmaleh que j’adore !


Quel est votre péché mignon ?

Les crêpes de ma grand-mère avec du Nutella.


La pire soirée que vous ayez connue ?

Le jour des résultats du BTS, j’ai eu 0/20 à tous les écris donc j’étais recalé. J’ai immédiatement appelé le rectorat mais les bureaux étaient fermés. J’ai dû attendre le lendemain pour avoir des explications, la nuit a été très longue. En fait mes notes n’avaient pas été enregistrées et finalement j’étais major de promotion.


Le pire cadeau que vous ayez offert ?

Un chaton à un couple d’amis. Manque de chance les deux étaient allergiques aux poils de chat.


Quelle est la chanson que vous aimez fredonner sous la douche ?

« J’irai au bout de mes rêves » de Jean-Jacques Goldman.


Si la fin du monde approchait, que vous empresseriez-vous de faire?

Réunir tous les gens que j’aime et profiter, avec eux, des instants qu’il reste !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.