l’interview décalée Christophe Alves

Il est l’un des fidèles de Jean-Luc Moudenc au sein de l’association «Toulouse Avenir». Auteur d’un des meilleurs scores de l’UMP lors des dernières élections cantonales, Christophe Alvès ne se ménage pas pour travailler sur le projet social qui sera proposé aux Toulousains en 2014, sur la liste qui devrait être menée par l’ancien maire de Toulouse. Pour une fois éloigné de la politique locale Christophe avoue avoir peur des serpents et adorer certains desserts. Pour d’autres aveux, découvrez cet entretien pour le moins surprenant.

Un mauvais souvenir de votre enfance ?

Oh oui ! Au collège, j’étais une vraie pipelette et très rapidement j’ai été «collé». Quand j’ai eu ma première heure de «colle», j’ai pleuré comme jamais… Mes parents se sont demandé ce qui se passait, et je me suis caché sous ma couette !
Votre destination préférée ?

L’Espagne. Mes racines sont là ! J’ai cette culture dans le sang. Ou que je sois, je recherche toujours un bar à tapas ou une bodega. J’aime Barcelone, Malaga, Ibiza…
L’émission TV que vous détestez par-dessus tout ?

Je ne supporte pas la télé-réalité et plus particulièrement des programmes type «Loft Story» où on enferme les candidats. Je trouve cela même indécent dans la période de crise que nous vivons actuellement. Faire croire aux gens que l’on peut gagner de l’argent en ne faisant rien… La télé-réalité a le don de m’agacer.

Ce que vous ne supportez pas chez les autres ?

L’hypocrisie… Je dis ça mais dans le milieu dans lequel j’évolue, il faut que je fasse avec. Mais mes proches le savent et en subissent même les conséquences, je suis un homme franc et direct.

«J’ai une coque d’Iphone avec un miroir à l’intérieur»

Un toc dont vous n’arrivez pas à vous défaire ?

Je suis toujours en train de me regarder dans une glace. J’ai même acheté une coque pour mon Iphone avec un petit miroir à l’intérieur ! (rires)
L’animal qui vous fait peur ?

Sans hésiter le serpent. J’ai le souvenir d’un énorme serpent en plein milieu de la route dans un vieux village espagnol. Je revois mon père tenter de le tuer. Simplement m’imaginer un serpent… Je ne peux pas !

Une pâtisserie dont vous ne pouvez pas vous passer ?

La panacotta aux fruits rouges, j’adore ! Mais il faut qu’elle soit ferme, avec un zeste de coulis et avec un léger goût de vanille. Sinon je renvoie en cuisine !
Rouge, blanc ou rosé ?

J’ai fait une cure de Tariquet durant des années. Aujourd’hui je suis blanc Chardonnay. J’apprécie le vin à l’apéritif avec une préférence pour le blanc. Il passe avec tout et particulièrement avec le foie gras et le poisson. Miam !

Propos recueillis par Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.