L’heure des comptes pour Dominique Reynié

©Franck Alix/JT
©Franck Alix/JT

Interrogations – Une convention liant Dominique Reynié et la mairie de La Grande Motte a permis la mise à disposition d’un véhicule de la Municipalité avec chauffeur et d’une secrétaire pour le maire candidat Stéphan Rossignol (LR) durant la campagne des régionales.

Après l’heure du bilan après la défaite électorale, l’heure des comptes de campagne. Repérée par France 3 Midi-Pyrénées, une convention élaborée par la mairie de La Grande a octroyé au maire candidat aux élections régionales l’attribution d’un véhicule de la ville doté d’un chauffeur municipal avec une secrétaire pour les déplacements durant la campagne électorale. Une pratique qui pose la question d’« une éventuelle prise illégale d’intérêt ».

Signée après les élections régionales par l’édile Stéphan Rossignol et le mandataire financier de Dominique Reynié, cette convention a couvert plusieurs déplacements pour un montant de 2.911€ sans compter les besoins de la secrétaire pour les gestions des déplacements. Le total s’élève à 3.171€, un coût que l’ex-candidat Dominique Reynié devra justifier auprès de l’instance nationale chargée de vérifier les comptes de campagne… Si la commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) l’interroge sur ce cas précis.  Selon le leader de l’opposition au conseil régional, cette histoire « n’est pas une affaire ».

 « Stéphan Rossignol n’a pas le permis de conduire »

« Serein », Dominique Reynié rappelle que « dès le début de la campagne j’ai établi des systèmes stricts avec des conventions ».  Au point que ce « fonctionnement disciplinaire avec des procédures rigoureuses » le lui a été reproché par son entourage. Concernant la date d’élaboration de cette convention onéreuse, le conseiller régional juge qu’elle est « en conformité » avec l’échéance fixée par la CNCCFP et fait savoir qu’elles « sont en train d’être payées ». Sur le fond, cette convention est « la seule » de ce type recensé selon Dominique Reynié et se justifie par le fait que le maire de La Grande Motte « n’a pas le permis de conduire ». Pour ses comptes de campagne l’élu pense qu’«il n’y aura aucun problème ». Reste à savoir si les magistrats de la commission seront de cet avis.

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.