[Lettre ouverte] Christophe Lubac écrit à Jean-Luc Moudenc

Christophe Lubac
Christophe Lubac, maire de Ramonville

À Monsieur Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.

 

« Monsieur le Maire, cher collègue,

 

Vous avez annoncé le Prolongement  de la Ligne B (PLB) de métro à Labège en janvier 2006. Vous étiez alors maire de Toulouse, président du Grand Toulouse et de Tisséo-SMTC. Le PLB a été inscrit dans le Plan de Déplacement Urbain (PDU) voté en 2012. Un financement partenarial innovant du PLB a été mis en place entre 2011 et 2014. Il provient de l’Etat, du conseil général de la Haute-Garonne, de Tisséo-SMTC et du Sicoval, la Région même y participe. Toutes les études possibles ont été menées. Elles ont coûté plus de 10 M€. L’enquête publique est prête à être lancée. Les travaux peuvent démarrer dès cette année pour une mise en service en 2020.

Tout est prêt pour le seul projet majeur de transports en commun pour la métropole toulousaine qui peut être réalisé avec certitude d’ici 2020. Alors pourquoi attendre ? Le PLB concerne 38 000 voyageurs/jour, pour moitié des Toulousains pour des déplacements domicile-travail ou études, achats-shopping, de loisirs. À lui seul le PLB fait gagner un point à la part modale des transports en commun sur Toulouse. C’est un mode efficace de transports en commun qui franchit les barrières que sont : le canal, le Palays, l’autoroute et l’Hers. Il s’attaque avantageusement au nœud routier qu’est le Palays et c’est urgent. La gare multimodale de Labège donne une dimension régionale avec les TER et répond à la stratégie du “maillage” poursuivi par le PDU. En offrant un lien direct avec le centre-ville de Toulouse et une connexion tramway pour rejoindre l’aéroport, le PLB est un véritable atout pour les entreprises et les salariés de plusieurs zones économiques de la métropole toulousaine. Le Sud-Est c’est plus de 20.000 emplois, 900 entreprises, 3 000 étudiants.

Le Sicoval participe à la construction d’une métropole forte. À l’échelle de l’Europe nous devons être tous unis et complémentaires.

 

 « Tout est prêt pour le seul projet majeur de transports en commun pour la métropole toulousaine qui peut être réalisé avec certitude d’ici 2020. Alors pourquoi attendre ? »

 

La réussite de la construction de la métropole toulousaine de demain, fondée sur la densité urbaine, la mixité sociale et le partage harmonieux et équitable de l’espace public, est largement conditionnée par la mise en œuvre d’une politique des transports ambitieuse. Le PLB participe à la concrétisation de cette ambition !

Ambition que les élus du Sicoval ont réaffirmée à l’unanimité lors d’un vœu voté en septembre 2014. Ce projet fait consensus entre la droite et la gauche, lancé par vous-même en 2006, financé par la gauche entre 2011 et 2014, soutenu unanimement par les élus de la communauté d’agglomération, le PLB n’interdit aucun autre projet futur. Alors pourquoi attendre ? Une troisième ligne de métro pourrait même venir en correspondance parfaire le maillage. Mais aujourd’hui cette troisième ligne coûte près de 2 milliards €. Elle ne pourra voir le jour, au mieux, qu’à l’horizon 2027-2030 et elle engloutira, à elle seule, tous les investissements, et même au-delà, prévus dans le PDU.

Monsieur Jean-Luc Moudenc, vous le savez, le PLB c’est l’amélioration de la vie quotidienne de dizaines de milliers d’habitants de la métropole et de Toulouse. Alors pourquoi les faire attendre ? »

 

 

 

Expéditeur : Christophe Lubac. Maire de Ramonville depuis 2008, il est également vice-Président du Sicoval à l’évaluation des politiques publiques et du Centre Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. Ce fonctionnaire territorial est également passionné de Rugby.

 

Destinataire : Jean-Luc Moudenc. Il a été élu maire en avril dernier, lui qui fut déjà l’édile de la ville rose de 2004 à 2008. Il est également président de Toulouse Métropole, mais aussi de l’Association des maires des grandes villes de France.



UN COMMENTAIRE SUR [Lettre ouverte] Christophe Lubac écrit à Jean-Luc Moudenc

  1. Lattes dit :

    Le Maire de Ramonville a un peu de retard… Il aurait dû écrire cette lettre à Pierre Cohen en 2008 lorsque celui-ci a supprimé le PLB prévu par Moudenc….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.