Les écologistes montrent les dents

Les vœux sont toujours l’occasion de faire passer des messages politiques forts. Les élus écologistes de la mairie et de la communauté urbaine ne s’en sont pas privés mercredi dernier, notamment sur la question des élections municipales à venir : « On se met en capacité de partir de manière autonomes » prévient Antoine Maurice, président du groupe à la communauté urbaine. Les membres d’Europe Ecologie Les Verts n’excluent par ailleurs aucune éventualité, que ce soit donc une liste indépendante, mais aussi une liste avec le Front de Gauche… Ou avec la majorité actuelle, si Pierre Cohen est prêt à l’ouverture de débats, « mais on ne voit pas beaucoup de choses venir » selon A. Maurice. Si certaines rumeurs indiquent l’intérêt porté par Gérard Onesta, vice-président de la région, au combat municipal, le leader écologiste à la mairie, Régis Godec pondère : « Nous ne sommes pas dépendants de Gérard Onesta pour nous présenter. » L’élu Jean-Charles Valadier se dit lui satisfait des avancées sur la piétonisation du centre-ville : « Nous venons d’engager une véritable rupture avec les politiques menées auparavant. Nous venons de découvrir la piétonisation de la rue Alsace-Lorraine, et allons maintenant entamer le Plan Busquets. Depuis 2008, nous avons porté l’idée d’une piétonisation totale du centre-ville. » Ces élus en sont persuadés, 2013 sera verte.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.