[Les coulisses] Un tweet qui fait du bruit

montage coulisses

#Justice. Martine Martinel est poursuivie par Jean-Luc Moudenc et 10 de ses colistiers aux dernières élections municipales pour diffamation. L’affaire a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Toulouse, lundi dernier.   Tout commence en mars 2014, entre les deux tours des élections municipales, quand la tweetosphère toulousaine découvre les messages de Martine Martinel. « @jlmoudenc  ou l’imposture. Ses colistiers sont ici antisémites, ailleurs antimusulmans, partout homophobes @MartineMartinel @mun31000 » pouvait-on lire sur le mur de la députée PS. Cinq tweets sont […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.