Les communistes à fond derrière Cohen

Jean-Marc Barès livre ses vérités

La semaine dernière, les militants communistes toulousains ont largement choisi (83%) de soutenir la liste Cohen, et ce dès le premier tour : « l’ampleur du score est la surprise de notre scrutin interne. Nos militants se sont prononcés avec conviction », nous explique Jean-Marc Barès, actuel adjoint communiste de Pierre Cohen. Pour lui, ce résultat montre que la base militante valide le bilan de la majorité municipale tout en la considérant également apte à porter de nouvelles ambitions pour la ville. Cela n’empêche pas les communistes toulousains de rester vigilants et même d’imposer un rapport de force aux socialistes sur certains sujets, dont celui par exemple de la régie municipale de l’eau : « Nous avons d’ailleurs négocié un accord politique avec Pierre Cohen que nous venons de cosigner, et la question de la régie de l’eau y figure… On l’a même élargie en y incluant un audit sur l’assainissement », précise l’élu communiste. Quand on aborde l’actualité du Front de Gauche toulousain et la dissidence de Jean-Christophe Sellin et du Parti de Gauche pour l’élection municipale, le ton monte volontiers : « Ils sont hors sujet. C’est une position dogmatique nationale. D’ailleurs Jean-Christophe Sellin, même s’il a changé de posture ces derniers temps, ne va pas faire oublier qu’il a soutenu notre majorité durant six ans. » La conviction de Jean-Marc Barès est la même pour attaquer la campagne de Jean-Luc Moudenc : « Il essaie de parler à un certain électorat car il craint la montée du FN. C’est pourtant une stratégie hasardeuse quand on connaît la sociologie de notre ville. Je ne parle même pas de sa deuxième rocade,… sujet anachronique.» De toute façon, pour Jean-Marc Barès le doute n’est pas permis : « Nous allons gagner. Les Toulousains vont préférer la sobriété à la politique spectacle. »

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Les communistes à fond derrière Cohen

  1. Gold31 dit :

    Tisséo est-il oui ou non aux mains des communistes?
    Vous avez la réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.