Le coup de force des élus toulousains PRG

Depuis huit ans, le Cercle PRG Toulouse Métropole est animé par le trio d’élus toulousains Alexandre Marciel, Cécile Ramos et Maryse Jardin-Ladam. Fort de plus d’une centaine de cotisants et de près de 200 sympathisants, ce cercle a ponctué son existence de réunions publiques et de rendez-vous thématiques… Le résultat du travail effectué est aujourd’hui un programme municipal tiré dans un premier temps à 10 000 exemplaires : « Il s’agit de faire partager tous nos espoirs » a lancé ce matin Alexandre Marciel lors d’un point presse. L’ambition programmatique est de « faire bouger les lignes en balayant des champs qu’on n’a pas l’habitude de balayer en politique. » Parmi les exemples cités, l’e-démocratie (« Nous lançons un pavé dans la mare avec cette thématique ») ou la santé dans la ville avec notamment les nouvelles toxicologies… Derrière la présentation de ce programme riche et sortant souvent des sentiers battus traditionnels, il s’agit surtout pour ces trois élus de battre la campagne au sein même de leur parti. En effet, des échéances internes se profilent dès le 15 septembre prochain pour désigner les radicaux qui figureront sur la future liste Cohen. Un calendrier qui ne semble pas effrayer Alexandre Marciel : « Nous remettons notre avenir entre les mains de notre parti, mais nous avons fait la preuve durant cette mandature d’une véritable valeur ajoutée. » L’adjointe à la petite enfance de Pierre Cohen, Maryse Jardin-Ladam a ainsi résumé la philosophie de son action municipale et de celle de ses deux collègues : « S’intéresser à la vie des gens ! » Pour Cécile Ramos, adjointe aux séniors et Vice-Présidente du PRG 31, son engagement « repose sur le militantisme ». Ces trois-là sont donc prêts pour un nouveau tour de piste municipal, et une nouvelle campagne. Ils ont dans tous les cas engagé le rapport de forces avec leurs détracteurs en interne.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.