Laurence Arribagé «Un peu leader et à l’écoute des autres»

Ce début de semaine a été animé pour Laurence Arribagé. Suite au score de Jean-Luc Moudenc sur la très convoitée troisième circonscription, la suppléante du candidat UMP, qui est surtout secrétaire départementale du mouvement et conseillère régionale, redouble d’efforts jusqu’à dimanche. «Nous avons fait un bon résultat mais qui nécessite comme pour le premier tour, une belle campagne de proximité» confie-t-elle entre un porte-à-porte et une réunion de mobilisation d’entre-deux-tours. Laurence Arribagé est née à Albi en 1970. Mariée à l’ancien joueur de foot Dominique Arribagé, ses études la mènent jusqu’en maîtrise de sciences politiques. Titulaire d’un DESS en communication, elle devient «Chargée de com’» au Conseil Economique et Social Régional de Midi-Pyrénées, puis attachée de presse à la Région, avant de partir travailler à la mairie de Rheu, à côté de Rennes. «J’ai toujours été intéressée par la chose publique» explique-t-elle. Plus jeune, elle est fascinée par les discours de Raymond Barre et la personnalité de Françoise Giroud. A la télé, elle ne manque pas un 7/7 d’Anne Sinclair. A ses côtés, son grand-père. Bien que mineur de fond vivant à côté de Carmaux, il est gaulliste et chiraquien : «Il m’a vraiment sensibilisée à la politique et transmis cette passion.» Une histoire de famille à droite certes, mais ouverte : «Ma meilleure amie est socialiste. Je suis très à l’aise avec ça. Je ne rejette pas tout à gauche comme je ne prends pas tout à droite.» ajoute L. Arribagé qui se dit «à la fois un peu leader et à l’écoute des autres». Après les législatives, cette très dynamique maman de trois enfants qui affirme vouloir se recentrer sur sa vie de famille, compte bien aussi «recruter» : «On a besoin de nouvelles têtes, de gens qui font de la politique autrement et non plus comme un métier».

Claire Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.