Lasterle et la présidence de l’UDI : « Je suis candidat ! »

Le bruit courait dans le microcosme politique. Philippe Lasterle, collaborateur des groupes d’opposition à la mairie, à la communauté urbaine et à la région, a décidé d’être candidat à la présidence départementale de l’UDI. Il se sent aujourd’hui l’homme de la situation : « J’ai un vécu en termes de campagne électorales, j’ai la connaissance des enjeux, des rouages des collectivités, une vraie proximité avec un grand nombre d’élus locaux et une relation de confiance avec les médias toulousains… » Le désormais candidat à la présidence du parti centriste propose aux cadres haut-garonnais de l’UDI de constituer « une équipe plurielle et rassemblée. Nous devons faire vivre la richesse qui est la nôtre, car nous avons des différences mais aussi de vraies convergences… Notre socle de valeurs est commun. Je souhaite que nous portions collectivement une éthique de comportement et de responsabilité. » L’ambition et la détermination sont palpables, mais Philippe Lasterle sera opposé dans ce combat-là au coordinateur départemental sortant, l’avocat Jean Iglesis : « Ma candidature est celle du rassemblement, et non contre tel ou tel. Je travaillerai en étroite collaboration avec tous, et quel que soit le résultat… » Le scrutin aura lieu le 27 mai prochain.

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.